Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

The Exploited = la mort

Discussion dans 'Débats - Politique, activisme et luttes sociales' créé par freedomcat, 16 Mars 2020.

  1. freedomcat

    freedomcat Membre actif


    548

    61

    95

    Ce groupe de raclures met la vie des gens en danger de mort, vraiment des sous-merdes ! Refuser l'annulation de leur tournée ????

    Wattie Buchan, le chanteur de The Exploited, a fait la déclaration suivante : "Fuck le coronavirus ! J’ai eu 5 crises cardiaques, un quadruple pontage et on m’a installé un pacemaker. Annuler des concerts pour un virus ? On n’est pas de la putain de pisse comme Green Day, on est des vrais. Aucun danger ne nous fera annuler nos prochains concerts. Les punks ne sont pas morts ! "...

    + d'infos sur ces sous-merdes : https://www.google.com/amp/s/www.me...unk-refuse-annuler-tournee-pas-green-day/amp/. <<----


    Ce groupe pue la mort The Exploited : a punk is dead
     

  2. freedomcat

    freedomcat Membre actif


    548

    61

    95

    "Wuhan est bien plus que la ville du coronavirus.
    Au-delà de l'épidémie et la quarantaine, Wuhan dit beaucoup de choses de la Chine d'hier et d'aujourd'hui.


    La scène punk :

    Peut-être la plus belle scène de Wuhan, et la moins connue de toutes, n'est-elle pas à chercher sur les rives millénaires du Yang-Tsé mais dans le monde souterrain de la musique underground: pour les fans de musique et les spécialistes du centre de la Chine, Wuhan est avant tout la capitale du punk chinois.

    Autour de la figure emblématique de Wu Wei et de son groupe SMZB (生命之饼, «le pain de la vie») s'est structurée ce qui est aujourd'hui considérée comme la plus importante scène punk du pays, qui a donné naissance à de nombreuses formations telles que Si Dou Le (死逗了), MUM (妈妈), Angry Dog Eyes, Big Buns, etc.

    Pour l'ethnomusicologue Nathanel Amar, la chanson «Scream for Life» de SMZB exprime «en sept strophes le projet que s'est donné le punk chinois depuis ses débuts: parler –ou hurler– pour ceux qui ne peuvent pas, et toujours dire la vérité. La parole portée par ces punks est indissociable d'une lutte, contre la censure, contre les conditions de vie en Chine contemporaine et contre le Parti communiste chinois, insulté à chaque concert et à chaque chanson».



    Nathanel Amar a consacré sa thèse à la scène punk de Wuhan, dans laquelle il raconte cette culture underground, indépendante du pouvoir et qui ne peut exister que dans l'illégalité.

    En Chine, la musique punk est peut-être l'une des dernières musiques ouvertement contestataires du régime communiste en place. Au travers de leurs textes très souvent composés en anglais, les groupes n'hésitent pas à dénoncer les vices de la société chinoise moderne, à l'image de la chanson «E.I.S.V» de P-Town (皮通, groupe de Hefei):

    «When I was sixteen I feel / Quand j'avais 16 ans je sentais
    There must be something wrong / Que quelque chose n'allait pas
    The rich man pissing on my face / Le mec riche qui me crachait au visage
    The government stand for him / Le gouvernement le soutenait»

    Dans la capitale du Hubei, en ces temps de confinement, c'est une chanson de SMZB, «Wuhan, Wuhan» (大武漢貼採樣), qui résonne haut et fort chez les fans du genre, comme un hymne de résistance face à la tragédie et d'amour pour la capitale du punk:

    «She will be beautiful, she will get freedom / Elle sera magnifique, elle sera libre
    It won't be like a prison here forever / Ce ne sera pas une prison pour toujours ici
    Break the darkness, there will be no more tears / Sortons de l'obscurité, il n'y aura plus de larmes
    A seed has been buried in my heart / Une graine a été planté dans mon cœur
    Here is a punk city –Wuhan! / Ceci est une ville punk –Wuhan!» "

    A lire en entier l'article très intéressant sur cette ville que l'on connaît que par le biais de ce foutu virus https://www.google.com/amp/s/www.sl...liberation-musique-punk-cuisine-reganmian?amp <<<==
     
  3. freedomcat

    freedomcat Membre actif


    548

    61

    95


    A las barricadas

    icc8.jpeg
     
  4. freedomcat

    freedomcat Membre actif


    548

    61

    95

    Voilà un bien chouette texte sur la situation

    :emoji_arrow_down:


    Qui n’a pas peur du covid19 ?

    [​IMG]
    Lyon, le 16 mars 2020 + addendum le 17 mars 2020

    La dangerosité du SRAS-CoV-2 (nom du virus) et sa maladie associée (CoviD19) n’est plus à prouver : le ratio nombre de morts / nombre de personnes contaminées démontre bien, partout dans le monde, et ce depuis fin décembre 2019, qu’il est bien plus élevé que pour la grippe saisonnière (le ratio pour la grippe étant de 0.35 % en moyenne là où il tournerait autour de 2 à 3 % pour le SRAS-CoV-2).

    [​IMG]
    Avant le 11 mars 2020, nous n’étions pas en phase pandémique (c’est-à-dire une épidémie mondiale mal maitrisée). Les États, comme prévu par les simulations menées par des scientifiques et des officiels très régulièrement, devaient mettre en place des mesures pour protéger et empêcher le virus de se propager. Pour le dire franchement : cela n’a pas été fait correctement, pas pour nous faire peur, mais pour ne pas gripper la machine à cash de la consommation mondialisée. Les décisions prises ont une fois de plus privilégié l’argent à l’humain. Je n’en suis pas surpris, le capitalisme n’ayant aucune once d’humanité.


    Ces mesures demandées, comme de moins sortir, de garder une distance de sécurité (appelé distanciation sociale) avec les gens, de se laver les mains, de ne plus se faire la bise, sont pourtant de pur bon sens. Elles ont permis d’éviter la propagation du virus Ebola par exemple ! Depuis des décennies les virologues et épidémiologiste le répètent : les virus ne circulent pas dans une population d’eux même, ce sont les humains qui sont les vecteurs ! C’est bien l’interaction entre humains qui facilite la propagation.

    Nous sommes bien face à un virus à la mortalité de 2 % en moyenne (info du 15 mars 2020), donc très grave (20000 morts tous les millions de contaminés). Je ne peux que conseiller la lecture du travail excellent fait par la CNT-AIT pour (1) comprendre en quoi il convient de ne pas s’affoler, mais aussi de ne pas être dans le déni !

    Souvent, la question se pose de comment un tel virus a pu passer de la Chine au reste du monde. La réponse est simple : la propagation est facilitée par les voyages, déplacements professionnels et migrations (fuites). Plusieurs études ont démontré que 3% de l’humanité est en mouvement sur la planète, constamment, soit 250 millions de personnes, ce qui fait statistiquement une proportion assez élevée qu’une personne croise le virus et le ramène avec lui sur son lieu d’habitation, surtout quand l’incubation prend plusieurs jours comme avec le SRAS-CoV-2. Mais cela ne peut pas forcément justifier de fermer les frontières non plus. Les mesures d’hygiène, de sécurité et de confinement au besoin suffisant à éviter la propagation.

    Pour mémoire, le suivi international des nouvelles épidémies et nouveaux virus est né de deux épidémies mal évaluées : celle du SIDA dans les années 1980 et celle d’Ebola dans les années 1990. Ces deux épidémies ont mis en lumière que sans coopération internationale, un virus se propage très rapidement. Ce que nous vivons aujourd’hui est enfin une vision internationale de gestion des risques et l’application de mesures pour (tenter d’) éviter une pandémie. Doit-on tout jeter avec l’eau du bain sous prétexte que l’arrivée de ce virus heurte nos modes de vie ?

    Des discours naissent pour comparer cette épidémie à celle de la grippe, expliquer que la faim dans le monde tue plus que le virus, etc… C’est comparer des carottes avec des choux ! Ce n’est pas parce que d’autres horreurs existent qu’il faut considérer que quelques milliers de morts de plus seraient acceptables. Le relativisme a toujours servi avant tout les riches, qui, saupoudrant de miettes les plus pauvres leurs rappellent quelle chance ils ont d’avoir des miettes de brioche plutôt que de pain noir…

    Un virus de type aérien se propage toujours plus vite que n’importe quel autre. Surtout celui-ci qui a une petite particularité : la période où une personne peut transmettre le virus semble être de 5 jours, contrairement à pleins d’autres virus où elle n’est que de 1 ou 2 jours. Cela laisse bien plus de temps pour qu’il passe d’une personne à l’autre, et explique que le nombre de cas augmentent très rapidement. De façon exponentiel. Une excellente vulgarisation de ce phénomène est expliquée dans l’article de David Louarpe (2) sur son blog.

    Depuis le mois de décembre 2019, des scientifiques ont pu rapidement décrypter le génome du SRAS-CoV-2 et remonter à sa source originelle. C’est un virus venu de l’animal vers l’humain (comme la plupart des virus d’ailleurs) dans une logique expliquée par la zoonose depuis des années. A noter : les tests ADN ont été faits plusieurs dizaines de fois dans plusieurs endroits du globe et arrivent tous à la même conclusion. Malgré cela, les théories complotistes les plus tordues apparaissent : virus piloté par la 5G, création d’un labo chinois, arme secrète, arme du capitalisme pour nous asservir. Sur les premiers points, nous sommes dans le même délire que la croyance en dieu ou autre, mais pour le dernier, c’est juste un déni de réalité : le capitalisme vit justement une de ses pires crises économiques parce que l’on doit ralentir tout, y compris la consommation. Il n’y a aucun gain pour les capitalistes à une épidémie, encore moins qu’en temps de guerre vu qu’il n’y a aucun canon à vendre ! C’est même pour nous anarchistes une belle démonstration de la faiblesse de la mondialisation capitaliste.

    Partout dans le monde les tactiques pour lutter contre cette nouvelle souche de coronavirus diffèrent. De la Chine qui impose un confinement radical militarisé (en même temps c’est une dictature militaro-communiste), à la Corée du Sud et Taiwan qui appliquent des mesures strictes mais suivies par la population et à la France qui refuse de voir l’économie s’arrêter et prend cela par-dessus la jambe depuis des semaines, on voit qu’il y a de la marge. Mais une chose m’interroge : si, comme beaucoup l’affirment, la simple éducation devait suffire, pourquoi doit-on en passer par la coercition ? Tout simplement, et je ne peux que le déplorer, parce que dans les pays qui ont perdu toute culture des épidémies et tout sens de l’autre, elles sont prises à la légère et les choix (comme de continuer à se voir en espaces confinés) profite à la dissémination du virus. Qu’on soit clair je ne justifie pas là le recours à la police, simplement je pense que nous avons une culture du risque à remettre en place.

    Il ne s’agit pas de nier qu’un opportunisme politique peut naitre de la situation, mais cela n’est pas neuf : les États et le capitalisme ont toujours œuvré ainsi.

    La situation actuelle n’est pas rassurante, mais par les savoirs et les connaissances, par nos choix, nous pourrons la dépasser. Et nous, anarchistes ou en devenir, nous devrions nous souvenir que l’un des piliers de l’anarchisme c’est l’entraide. Qui en son cœur à la protection des plus fragiles. Sortons du nombrilisme, révolutionnons les rapports humains ! Protégeons-nous, protégeons les autres, pensons-nous comme solidaire.

    Addendum : le passage au confinement total ou presque au 17 mars 12h00 n’est pas une mauvaise idée, bien au contraire. Si le gouvernement n’avait pas passé des semaines à minimiser les choses pour ne pas entraver l’économie, nous aurions pu éviter cette phase de confinement. Et je rejette l’utilisation de la police comme outil de contrôle : l’éducation à la dangerosité n’ayant pas été faite correctement il est un peu facile maintenant de dire qu’on doit en passer par là. De même, il est inadmissible que l’activité de production ne soit pas plus réduite et que l’on continue à faire travailler des gens sur des postes non essentiels. État et patronat complices de la mise en danger !

    En tout cas, protégeons-nous et prenons soin de tout le monde.

    (1) Actualité de l'Anarchosyndicalisme
    (2) Épidémie, nuage radioactif et distanciation sociale

    Fab – Graine d’anar – Lyon

    Qui n’a pas peur du covid19 ? – ★ infoLibertaire.net
     
    HNORD apprécie ceci.
  5. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif


    7 452

    44

    1,032

    4 Avril 2008
    Canada
    upload_2020-3-18_1-59-30.png

    ahahahahahah putain de bande d'idiots plus ils vieillissent plus ils deviennent cons

    Sélection naturelle.
     
    HNORD, Bernard Black et freedomcat aiment ça.
  6. Garde La Peche

    Garde La Peche Membre du forum


    11

    9

    0

    23 Novembre 2019
    Bordeaux, France France
    Bah en fait les annulations sont pas de leur fait, mais des orgas surement.
    Le chanteur de 6 feet under aussi a fait une déclaration ridicule sur le coronavirus en traitant ça de "false flag".
    Pour en revenir à exploited, en fRance, y a plus personne qui les aime, à part "ronce records" qui les a fait jouer à son festival y a 2 ans par là. Et il vend pas mal de paris violence sur sa page ebay aussi.
     
    anarchOi apprécie ceci.
  7. MatDaKat

    MatDaKat Membre du forum


    32

    20

    0

    16 Mai 2016
    Homme
    France
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 27)

  1. freedomcat
  2. HNORD
  3. paranos
  4. kony
  5. Anarcycliste
  6. Bernard Black
  7. NOLIVE
  8. anarchOi
  9. me cago en dios
  10. Rincevent
  11. celadrel
  12. LibrePenseur
  13. Garde La Peche
  14. noir les horreurs
  15. tamer
  16. Kevweth
  17. stormcore
  18. minou08
  19. KANAL
  20. TomtomDub
  21. droopii
  22. bakounine44
  23. Klik
  24. Prisunic
  25. rancid17
  26. MatDaKat
  27. Lyly
Chargement...
Discussions similaires - Exploited mortForumDate
07-12-2019 THE EXPLOITED + 2 Headed Dog (MJC Le Silo)Annonces de Concerts13 Novembre 2019
Punk antifa tué à un concert d'Exploited par des néo-nazisDiscussions - musique, scène punk et skinhead22 Février 2017
punks not dead (exploited)Discussion générale29 Avril 2016
Exploited : Le DOSSIERGroupes Interdits19 Juin 2012
Exploited dossierAuto-gestion du forum - décisions collectives et modération15 Juin 2012