Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

Retrouvailles Bérurier Noir 2020

Discussion dans 'Musique, scène punk et skinhead' créé par anarchOi, 2 Octobre 2020.

  1. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Uploadeur Équipe technique Membre actif


    7 550

    86

    1,032

    4 Avril 2008
    Canada
    Par l’intermédiaire de son ancien chanteur, Fanfan, le groupe mythique de rock français Bérurier Noir s’est retrouvé pour un projet de reformation. Avec Loran (Les Ramoneurs de Menhirs) et leurs amis, les Bérus ont rejoué ensemble et semblent préparer un retour rapide.

    [​IMG]

    Qu’adviendra-t-il du monde ? Mes enfants et les enfants du monde auront-ils une chance de vivre libres et heureux ? Cela dépend de ma manière de vivre le présent. […] (Thich Nhat Hanh, Conversations intimes avec le Bouddha, Paris, Le Courrier du Livre, 2013, p. 53).

    Retrouvailles réussies. Depuis la fin de l’année 2005, date de notre dernier concert sur scène, période de déformation efficace avant la dissolution de 2006, nous ne nous étions pas revus pour jouer ensemble. Soit de mon côté, 15 ans d’abstinence vocale au sein d’une formation musicale mais, et ce “mais” est important, notre regard sur le monde et l’actualité ne s’est jamais détourné. Comme en 1983, où Loran et moi-même, dans un effort de définition du groupe, faisions l’analogie avec un révélateur photo, révélateur des multiples kompromat de l’époque, notre besoin de poursuivre notre micro-agence de presse rebelle, musicale, libre et alternative, notre envie de réactiver le petit “théâtre de force” que nous formions s’est fait sentir dans cette ère covidisée que nous traversons tous.


    30 ans après… retrouvailles sous emprise covid
    En 2015, après les lâches attentats contre Charlie Hebdo et ceux qui suivirent jusqu’au massacre du Bataclan, nous avions envoyé un message musical sur la toile pour signifier notre dégoût de la guerre d’où qu’elle vienne, alors même que nous n’étions pas tous “Charlie”. Enregistré rapidement dans ma cuisine, le fichier audio des paroles avait donné naissance à “Mourir à Paris“, comme soutien, sans équivoque, à la liberté de la presse et/ou d’expression. Il vaut mieux se parler que de tirer des balles à bout portant sur des individus sans défense.

    Depuis ces temps éprouvants, on nous a beaucoup promis. Un monde nouveau, une vie meilleure, des fonctionnements exemplaires, un arrêt des colonisations des uns sur les autres, un changement vers plus de solidarité et de justice sociale. Et la réalité a été rude : violences policières lors de la loi travail de 2016, répression brutale du petit peuple du mouvement des Gilets jaunes, empoisonnement médiatique par des éditocrates sûrs de leur xénophobie… Retour de la sinistre époque des Voltigeurs. Toujours cette logique implacable, en géopolitique comme dans la vie quotidienne, du puissant écrasant le petit, du dominant faisant la leçon au dominé, de l’écrasement de la liberté et l’enfermement comme logiques de normalité.

    Mais dans un même mouvement, on pouvait se réjouir d’une mobilisation internationale de la jeunesse pour le climat, des marches féministes contre les violences sexistes et les féminicides, des prises de paroles décoloniales appelant à une véritable égalité, des actions courageuses en mer pour sauver des migrants, ces nouveaux “boat people” méditerranéens, des éco-reportages dénonçant les tortures les plus abjectes contre les animaux, une condamnation générale des dérives de l’anthropocène…


    Frise bérurière 2020 © FX
    Je ne vais pas vous bassiner plus longtemps avec mes états d’âme et vous parler de cette année 2020. L’année de la Souris se présentait sous une drôle de configuration. Pour l’Asie, une belle année intelligente, maline et sautillante. Pour notre vieille Europe, une année sous le signe du Rat, beaucoup plus punk et destroy. “Seuls les rats survivront” écrivait déjà un chroniqueur dandy de Libération en 1977. C’est cette dernière configuration à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui. Le danger est venu de la Chine, cet Empire du crédit social, sans état d’âmes et puissant contre un rouleau compresseur prêt à nous vacciner massivement et durablement.

    Nous autres, petits Bérus, nous avons été confinés comme tout le monde. Nous nous sommes donnés rendez-vous sur la toile pour prendre des nouvelles et s’assurer de la bonne santé de tousTes. Pendant ce temps si particulier de menace sanitaire, largement matraqué par des chaîne d’infos en boucle à la botte d’un pouvoir surpris et désorganisé, une réflexion nouvelle sur la viabilité de l’anthropocène a surgi dans le paysage médiatique ou intellectuel. Et si l’effondrement annoncé par les climatologues était là, sous la forme annonciatrice du virus, préparant ce sillon mortifère pour notre espèce prédatrice ?


    L’Appel du 8 juin 2020
    L’organisation du “Monde d’après” est devenu une question récurrente. Que pouvions nous faire, individuellement et collectivement, à l’issue d’un confinement aux répercutions très inégales pour chacune et chacun d’entre nous. C’est ainsi qu’a germée, pour Bérurier Noir, l’idée de se retrouver humainement et musicalement, quasiment 15 ans après la fin du groupe et près de 30 ans si l’on reste sur la date butoir des concerts de l’Olympia de novembre 1989. Fallait-il attendre encore cinq ans, dix ans, quinze ans ? Évidemment non, autant pour des raisons de forme physique que de santé mentale.

    Un projet a été mis sur pied par votre Serviteur (voyez ma référence) et envoyé à mes camarades de jeunesse le 8 juin 2020 comme un bouée à la mer (notez que j’en ai envoyé une seconde à une autre artiste dont je reparlerai peut-être plus tard). Le temps, pour moi, était venu de se revoir, de se retrouver et comme dit Loran de se mettre en fusion, voire en danger, pour avancer dans la création. Le projet a été accepté par notre trio (Loran, Fanfan et Masto), accompagné de Jean-Mi aux machines comme un défi au temps. Une liste de 22 titres a été proposé puis réduite collectivement à 13 titres. Le synopsis intitulé “LMDA – Projet” [Le Monde D’Après] devait s’articuler autour d’un titre fédérateur éponyme.

    Défier le temps qu’il nous reste et ne pas remettre au lendemain les envies pressantes de création semblaient comme une évidence en ces temps de morosité culturelle due à la pandémie. Une résidence musicale a été ainsi organisée grâce à notre label Archives de la Zone Mondiale (AZM) et grâce à un réseau d’ami/es, soutien de longue date. Du mardi 22 au mercredi 30 septembre 2020, Bérurier Noir s’est retrouvé en petit comité de sept mercenaires, en formation musicale de base, chez Antre Peaux à Bourges pour répondre à cette urgence à la fois culturelle et sociale. Un seul mot d’ordre en tête : soyons bienveillants les uns envers les autres.


    Jean-Mi aux machines, Loran à la guitare, Masto au saxo et Fanfan aux hurlements © FX
    Le pari était risqué et nous ne savions pas vraiment où aller, mais l’amitié et le respect que nous éprouvons pour nos expériences culturelles diverses est plus fort que tout. Se revoir était déjà un défi en soi et rejouer ensemble une performance. A part quelques interventions récentes en featuring avec Bagarre, Strychnine ou Mansfield.TYA, ma voix n’avait plus donné de coup de sang et de vives émotions depuis quinze ans. L’expérience a pris place, nous avons vite retrouvé nos marques et nos masques. Quelques mises à jour, textuelles et musicales, ont été effectuées sur des classiques avec plus d’espace pour les machines : “Descendons dans la rue”, “La nuit noire”, “Macadam Massacre”, “Nada 84”, “Quelque part”, “Soleil Noir”, “Vivre libre ou mourir”… D’autres titres comme “En pensant”, le testament de 1989, je crois jamais joué sur scène, ont rejoint l’aventure.

    Aux treize titres sélectionnés, ce sont ajoutés trois nouveaux morceaux dont l’avenir nous dira s’ils trouvent une résonance aux temps actuels. C’est à partir de trois airs qui me trottaient dans la tête que ces titres ont été construits et désormais trouvés toute leurs dynamique et puissance. Grâce à Laurent Mass et son home studio portatif nous avons enregistré seize titres en huit jours dans des conditions quasi-live.


    Last Punx in Town, Laurent Mass et son matériel d’enregistrement © FX
    Notre résidence s’est terminée par une répétition ouverte le 29 septembre pour remercier nos ami/es hébergeurs/ses et soutien solide, discret et amical. Dans les semaines à venir, il tournera sans doute des extraits vidéo-téléphonés de cette répétition générale sur les réseaux sociaux à titre de témoignage. Ces excellentes conditions de travail chez Antre Peaux, en toute liberté dans l’espace et dans le temps impartis, nous aurons mené assez loin avec du beau matériel à mixer, remixer, tordre, forger pour ne pas refaire éternellement la même chose. Autant vous dire, le plus dur reste à faire.

    “Macadam Massacre” extrait © FX 2020
    La résidence terminée, se pose cette question lancinante : que faire de ce matériel enregistré ? En sommes-nous satisfaits sur la durée ou est-ce une émotion purement passagère liée à nos retrouvailles ? Sans aucun doute, je le pressens, il faudra en faire quelque chose, sous quelle forme ? Il faut encore y réfléchir. Faire découvrir nos nouveaux titres sans trop tarder me paraît impératif à horizon 2021, deux des titres apparaissant déjà comme des affirmations puissantes de notre interrogation sur le monde. Et pourquoi pas soutenir ces titres par un projet vidéographique ? Quid du reste ?


    Erik, Babeth, Loran et Laurent… bienvenue à l’Antre Peaux
    Nous nous sommes mis d’accord pour l’heure sur deux choses. 1) Préparer un mix de base et surtout proposer nos titres à des artistes DJ ou expert/es en Remix pour dépasser notre horizon musical (suivez mon regard). 2) Ne pas s’orienter vers une “re-déformation” comme le signalait joliment Antoine dans son commentaire du précédent post, ultime reformation classique avec une tournée à l’appui. Nous pourrions certes le faire mais le moment n’est pas encore venu et peut-être ne viendra-t-il pas. A vrai dire, nous n’en savons fichtre rien !

    Par contre, nous serions bien égoïstes si ce nouveau matériel musical n’était pas publiquement proposé dans les mois à venir. Nous allons en discuter ensemble avec AZM et nous mettre d’accord. En 2003, notre DVD, Bérurier Noir “canal historique”, retraçait l’aventure du groupe jusqu’en 1989 sous le titre pied de nez “Même pas mort” ; “L’Opéra des Loups“, sorti en 2005, retraçait la déformation de 2003 à 2005 à travers les concerts gigantesques de Québec, Dour ou Rennes. Bien que dissous officiellement en mai 2006, le groupe a continué à s’intéresser et à s’impliquer dans la vie culturelle et sociale : recherche et enseignement, musique et performances artistiques, actions dans les prisons, soutien à des associations…

    Notre duo (Fanfan, Loran) puis trio de base (+ Masto), né agence de presse dissidente et en marge, n’a jamais relâché son intérêt pour l’évolution de notre société et la complexité culturelle du monde. C’est cette connexion continuelle sur les réalités du présent qui a permis ces retrouvailles presque naturelles. Rapidement dit, – et je conclurais ici ce chapitre 1 – , dans son esprit, ses positionnements et sa façon de fonctionner, on s’aperçoit que “Bérurier Noir ne meurt jamais”. En tant que formation cohérente et fusionnante, il ne sait pas mourir. Sans doute parce que nous avons encore des choses à exprimer par la voix, la musique et le corps. C’est la leçon de cette expérience inédite dont je vous livre une vision toute personnelle. Nous vous disons donc à bientôt. Prenez soin de vous et des autres.

    FX, 1er octobre 2020.

    PS : Suite à l’article de Xavier Swartvagher dans L’Aisne Nouvelle (01/10/2020), je voudrais bien préciser qu’il ne s’agit d’une reformation à proprement parler mais d’un processus créatif en gestation qui n’est pas encore abouti. L’essentiel était pour moi de partager avec nos nombreux ami/es ce moment rare et important dans la vie du groupe. Merci à Xavier pour cette archive journalistique sur le concert de 1986 à Quessy.

    "Bérurier Noir ne meurt jamais..." : retrouvailles sous emprise Covid.

    Salut à toi, le Bérurier Noir nouveau est de retour sous emprise Covid
     
    Dernière édition: 2 Octobre 2020
      Partager
  2. M.A.C.

    M.A.C. Membre actif


    1 034

    267

    0

    Oh la la la la la la ............
    ça peut être sympa ça ............
     
    skamérakassé apprécie ceci.
  3. KANAL

    KANAL Uploadeur Membre actif

    Ah noooooon, pas cette bande de branleurs qui font mumuse à faire les punks depuis une trentaine d'années, qu'ils restent enterrés ces charlots.
    La seule raison qui puisse les faire revenir, c'est encore de s'en foutre plein les poches sur le dos des gens qui vont les voir en concert ou qui achètent leurs saloperies d'albums. Faire du pognon sur le dos de leurs "fans", ça m'dégoûte.
    Pour parler & faire de beaux discours, là ils sont balèzes, mais dans les actes, absolument rien à voir ... aucune confiance en ces rigolos qui aimeraient faire croire qu'ils soutiennent un mouvement dont ils ne font que profiter.
    & franchement, musicalement, c'est plus que moyen, voir à chier.
    On en avait discuté il y a quelque temps ...
    C'n'est qu'un groupe de gros faux-cul qui ne pensent qu'au fric, à bannir, à boycotter totalement.
     
    Dernière édition: 2 Octobre 2020
    celadrel et freedomcat aiment ça.
  4. KANAL

    KANAL Uploadeur Membre actif

    Juste pour vous "marrer", allez voir les prix des albums de ces bâtards à la fnac ... ça vaut l'détour !!
    Ça dépasse les 20€ pour un lp, & ça va jusqu'à 134,99€ pour leur prochaine sortie prévue en novembre(rétro 1983-1989) ... que des anciens morceaux sur lesquels ils ont déjà prix pas mal de pognon ... profiteurs de merde.
    https://www.fnac.com/SearchResult/R...h=berurier+noir+vinyles&sft=1&sa=1#ID12668154
     
    celadrel et freedomcat aiment ça.
  5. blop

    blop Membre actif


    2 549

    1 213

    6

    28 Novembre 2017
    Occitanie, France France
    Je te sens ronchon
    Mais franchement acheter des disques à la FNAC quelle idée achètes les en direct
    Là c'est 16E le LP Bérurier Noir - Macadam Massacre et 10E en CD
    Et 16.1 par disque sur le coffret Bérurier Noir - 1983-1989 (Coffret 8 vinyles)
    Pour Crass, c'est 20E /lp et 13 pour heyoka
     
    Dernière édition: 2 Octobre 2020
    celadrel apprécie ceci.
  6. M.A.C.

    M.A.C. Membre actif


    1 034

    267

    0

    Ah ouais ...
    Pas si cool tout ça .....
     
  7. celadrel

    celadrel Uploadeur Membre actif


    3 795

    1 102

    25

    on va t'envoyer les billets pour le concert kanal :)
    tu montes sur scene ;tu mets le souk ou pire tu es en 1erre partie ;)
    le pire pour toi est que tu vas revoir plein de patch pres de chez toi:)
     
  8. HNORD

    HNORD Membre actif


    1 922

    1 415

    19

    30 Mars 2017
    Homme
    picardie France
    dernier album "invisible", bien "vu" il est passé complètement inaperçu, personne n'a retenu ne serait-ce qu'une chanson, le prochain se nommera-t-il "inaudible"?
     
    celadrel, KANAL et freedomcat aiment ça.
  9. Celle ci La piste Inconnue, quand j'en ai eu connaissance je l'ai écouté en boucle à donf ! J'adore

     
  10. KANAL

    KANAL Uploadeur Membre actif

    Ouais !!!
    Euuuuh, j'n'ai jamais acheté un seul disque à la fnac, ni rien d'autre d'ailleurs ... j'ai juste été voir les prix pour m'fendre la gueule ... & j'n'ai pas été déçu ... !
    La plupart du temps je les achète pendant des concerts, vraiment en direct, autrement sur des ptits labels ou distros indépendant(e)s.
    & désolé, mais 16€ le vinyle, j'trouve ça un peu cher encore ... surtout pour la daube des bérus !!!
     
    blop, celadrel et HNORD aiment ça.
  11. KANAL

    KANAL Uploadeur Membre actif

    Pas la peine, pas d'cheminée ni d'poêle à bois chez moi, autrement ça m'aurait servi à allumer le feu !!!
    Plutôt crever !!
     
  12. celadrel

    celadrel Uploadeur Membre actif


    3 795

    1 102

    25

    attendez vous n'avez pas vu leur berus tours : combien de zenith pour 1 petite sallle?Combien d'elysée montmartre pour 1 squatt
     
  13. celadrel

    celadrel Uploadeur Membre actif


    3 795

    1 102

    25

    NON c'est NON :@:@ si j'ai bien compris
     
    KANAL apprécie ceci.
  14. KANAL

    KANAL Uploadeur Membre actif

    Oh, ils en seraient bien capables ces faux-culs, ces mange-merde, d'aller jouer dans un squatt ... les poches bien pleines après un zénith !!
    T'as bien compris !!
     
  15. celadrel

    celadrel Uploadeur Membre actif


    3 795

    1 102

    25

    je ne suis pas sur :l'humidité des squatts ne sont pas bon pour leur rhumatisme
     
    KANAL apprécie ceci.
  16. HNORD

    HNORD Membre actif


    1 922

    1 415

    19

    30 Mars 2017
    Homme
    picardie France
    c'est ce qui était prévu après les transmusicales, mais...annulé...trop risqué, ben ouais les mecs cartonnés dans les rues, les flics, tout ça tout ça, enfin voilà quoi tu comprendras heu heu j'espère enfiiinn;... tu vois quoi c'est pas facile facile bon bon bah faut... qu'on y aille...heu... attends bouge pas hein je je j'r'viens...
     
    celadrel, freedomcat et KANAL aiment ça.
  17. JimmyJazz

    JimmyJazz Membre du forum


    44

    32

    0

    Je connaissais pas toutes ces histoires... Mais vous allez pas me faire virer un patch de plus de ma veste XD
     
    lefestifanarchiste apprécie ceci.
  18. celadrel

    celadrel Uploadeur Membre actif


    3 795

    1 102

    25

    ne t'inquiete pas on en a d'autres ou bien tu sera tout nu
     
  19. JimmyJazz

    JimmyJazz Membre du forum


    44

    32

    0

    Je vais me retrouver à poil sans mes bottes!
     
    lefestifanarchiste apprécie ceci.
  20. celadrel

    celadrel Uploadeur Membre actif


    3 795

    1 102

    25

    et encore tes bottes quelle couleur?
     
    JimmyJazz apprécie ceci.

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 25)

  1. anarchOi
  2. Dreamea
  3. blop
  4. M.A.C.
  5. paranos
  6. me cago en dios
  7. freedomcat
  8. JimmyJazz
  9. Bernard Black
  10. NOLIVE
  11. Korakon
  12. jellobiaffra119
  13. MrBalou1664
  14. Fred1584
  15. lefestifanarchiste
  16. noir les horreurs
  17. TFabrice
  18. globs
  19. skamérakassé
  20. celadrel
  21. KANAL
  22. HNORD
  23. Anarcycliste
  24. totof41
  25. Hélian
Chargement...