Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ
  1. Chabane's rds

    Chabane's rdsLabel libre Membre actif


    225

    0

    0

    17 Août 2008
    bizarre que personne en partle ici. c'est pourtant grave : au-delà du téléchargement ça instaure un flicage massif et total du net français et un filtrage "à la chinoise"...
    en plus, ça créé un précédent juridique très grave : la condamanation automatique par le biais d'un organe administratif, sans procès, sans défense, etc.

    [​IMG]

    http://www.laquadrature.net/HADOPI
     
      Partager
  2. BoyBoy

    BoyBoy Membre actif


    917

    0

    27

    11 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    Merci
     
  3. flox2

    flox2 Membre actif


    221

    1

    4

    17 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    En gros, ça ne vise pas principalement l'internaute experimenté, mais l'internaute lambda.

    ce sera facile pour l'internaute experimenté de contourner ces mesures, mais le petit internaute lambda qui telecharge 2/3 CD et qui se fait chopper, il se fait "baiser" et n'aura plus internet (tout en continuant à payer sa facture =) )
     
  4. eltchux

    eltchux Membre du forum


    45

    0

    0

    12 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    voila un article qui devrai vous intéresser (source : zataz.com) :

    La Quadrature du Net publie son dossier à charge contre la loi Création et Internet. La loi devant instaurer la riposte graduée contre les internautes partageurs, vouée à être inapplicable.

    La Quadrature du Net publie son dossier à charge contre la loi Création et Internet. La loi devant instaurer la riposte graduée contre les internautes partageurs, vouée à être inapplicable. La Quadrature du Net publie ce jour son dossier intitulé « Riposte Graduée, HADOPI : Une réponse inapplicable, inefficace, dangereuse à un faux problème ».

    La loi « Création et Internet » sera vraisemblablement présentée à l'Assemblée nationale courant mars. Elle vise à mettre en oeuvre la « riposte graduée » pour tenter d'intimider les internautes partageurs et les inciter à acheter sur les plates-formes de vente en ligne des majors du divertissement. Outre son absurdité, ce dispositif comporte de nombreux « bugs » le rendant incompatible avec les réalités technologiques, la séparation des pouvoirs, le respect des droits et libertés fondamentaux, et le bon sens.

    Au-delà du déni du droit à un procès équitable et contradictoire, de la faiblesse des « preuves » électroniques à l'origine des procédures de l'HADOPI et de nombreux autres défauts accablants, ce sont les fondements mêmes de la loi qui sont attaqués dans le dossier : en effet, à l'heure où de nombreuses études démontrent que les échanges d'oeuvres ont des effets positifs sur l'économie et que les internautes qui partagent sont ceux qui achètent le plus, cette guerre menée par les industries du divertissement contre leurs clients parait plus que jamais imbécile.

    L'initiative citoyenne met également à disposition Mémoire Politique, un outil permettant de facilement contacter son député et sur lequel seront enregistrés les votes de chacun.

    « La "riposte graduée" sera probablement votée, car ça n'est plus la raison qui dicte la loi mais la volonté de Nicolas Sarkozy. Le projet "création et internet" est une mauvaise réponse à un faux problème, et sera obsolète le jour même ou il sera voté. Les citoyens doivent informer leur député afin que le débat à l'Assemblée impose les failles et les archaïsmes de cette loi. » conclut Jérémie Zimmermann, co-fondateur de la Quadrature du Net.

    La Quadrature du Net est un collectif de citoyens qui informe sur des projets législatifs menaçant les libertés publiques et le développement économique et social à l'ère du numérique. La Quadrature du Net sensibilise les citoyens, les pouvoirs publics, les associations, les entreprises sur ces menaces. Elle travaille sans exclusive à l'élaboration de solutions alternatives équilibrées. La Quadrature du Net est soutenue par des organisations françaises, européennes et internationales, dont l'Electronic Frontier Foundation, l'Open Society Institute et Privacy International.
     
  5. eltchux

    eltchux Membre du forum


    45

    0

    0

    12 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    nouvel article, même source :

    Une Liste blanche qui annonce les heures sombres de l´Internet en France.

    La ministre de la Culture, en charge de la loi introduisant la « riposte graduée » contre les partageurs de fichiers (loi dite « HADOPI » ou « Création et Internet ») a annoncé que les points d'accès wi-fi publics devront être filtrés pour ne permettre l'accès qu'à une « liste blanche » de sites autorisés. On atteint là le paroxysme de la logique absurde de cette loi dangereuse et vouée à l'échec. C'est un parfait exemple de la manière dont une législation répressive et ignorante peut mener à une régression terrible du développement de nos sociétés numériques et de l'innovation. L'Internet français entre dans ses heures sombres.

    La ministre de la Culture, Christine Albanel, a été entendue1 devant la Commission des lois de l'assemblée nationale. Elle a dû expliquer les détails de la mise en oeuvre de la loi instaurant la « riposte graduée » qui sera examinée début mars. Dans ce dispositif une autorité administrative peut, sur dénonciation d'acteurs privés travaillant pour les industries du divertissement, ordonner des coupures d'accès Internet pour une durée allant jusqu'à 12 mois2 pour les internautes suspectés.

    Une des faiblesses majeures de ce dispositif est que les « preuves numériques » collectées par ces acteurs privés3 n'ont aucune valeur légale, aucune substance et ne peuvent prouver ni la contrefaçon ni l'identité du partageur de fichiers de façon certaine. La loi tente de contourner ce « petit » obstacle en accusant les contrefacteurs présumés de défaut de sécurisation de leur connexion contre une utilisation à des fins de reproduction sans autorisation4. De cette manière, n'importe qui peut être puni si des membres de sa famille ou ses voisins utilisent sa connexion sans-fil ou bien si son ordinateur est contrôlé à distance par un logiciel malveillant5. Cette responsabilité nouvelle présente en retour de nombreux problèmes légaux insolubles : comment peut-on « sécuriser sa connexion » ? Comment prouver sa bonne foi ?

    En allant plus loin dans l'absurdité de cette logique, la loi indique que l'autorité administrative tiendra à jour une liste d'outils de sécurité6 dont l'utilisation exonérera de poursuites ceux qui les auraient installés. Quiconque étant au fait des technologies d'Internet devrait avoir compris à ce stade que le dispositif dans son ensemble est idiot. Mais quid de la nature de ces outils ? Qu'en est-il des réseaux wi-fi publics ?

    La ministre a fait preuve de génie en répondant très sérieusement à cette question : pour s'assurer que personne n'utilisera d'accès wi-fi public pour réaliser des contrefaçons, les points d'accès devront offrir un accès filtré limité à une « liste blanche » de sites web autorisés7. C'est aussi simple que cela. Pousser l'économie numérique complète d'un pays dans les ténèbres et étouffer l'innovation dans une tentative désespérée de sauver une loi qui, à peine votée, sera déjà obsolète.

    « Ce retour à un réseau centralisé, contrôlé par l'État, est aussi effrayant qu'inapplicable. Pourtant, il est emblématique d'un gouvernement qui écrit la loi avec une ignorance et un archaïsme similaires à ceux des industries du divertissement à l'origine de la " riposte graduée ". Ils sont, comme cette loi, voués à l'échec. » conclut Jérémie Zimmermann, co-fondateur de La Quadrature du Net.

    pour toute info allez sur : http://www.01net.com/editorial/404035/loi-antipiratage-que-feront-nos-petits-big-brothers...-.-/
     
  6. nosekaï

    nosekaï Membre actif


    78

    0

    36

    22 Février 2009
  7. Chabane's rds

    Chabane's rdsLabel libre Membre actif


    225

    0

    0

    17 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    sympa ton blog.

    effectivement, le conseil constitutionnel a cartonné la loi hadopi sur ses pires aspects (la coupure décidée par l'administration sans preuves valables juridiquement). le gouvernement peut dire que sa loi pourrie a été validée à 80%, il s'est quand mêm pris uen bonne claque !
    mais bon, fautpas mollir, parce qu'il y pire qu'hadopi qui arrive derrière...


    le communiqué de presse du conseil constitutionnel :

    http://www.conseil-constitutionnel....9/2009-580-dc/communique-de-presse.42667.html
     
  8. nosekaï

    nosekaï Membre actif


    78

    0

    36

    22 Février 2009
    Re : loi HADOPI

    je sais la lopsi suit après et ça craint encore plus je cherche des infos encore là dessus , ce que je voudrais à travers ce blog c'est déculpaliser l'internaute sur le téléchargement, c'est la première fois en fait que je fait un truc sur internet et hadopi m'a tellement énervée que je m'y suis mise en fait, je susi carrèment une béotienne quoi du coup je cherche pas mal de trucs légaux à mettre en téléchargement . Et je te conseille aussi la lecture decetexte je me suis bien marrer en le lisant : http://www.maitre-eolas.fr/2009/06/11/1447-in-memoriam-hadopilisant
     
  9. tetsuo

    tetsuo Membre actif


    910

    0

    79

    2 Août 2008
    France
    Re : loi HADOPI

    pour moi 1 des gros probleme c'est qu'il n'y aura pas de differences
    je veus dire que meme quelqu"un qui telecharge des fichiers libre de droit sera inquieter
     
  10. nosekaï

    nosekaï Membre actif


    78

    0

    36

    22 Février 2009
    Re : loi HADOPI

    Vous vous êtes mobilisé contre hadopi chez pirate punk ça n'interesse personne on dirait. :???: la question c'est comment lutter contre ces dispositifs liberticides et fachisants ?
     
  11. nosekaï

    nosekaï Membre actif


    78

    0

    36

    22 Février 2009
    Re : loi HADOPI

    Exact avec ce système c'est la mort organisé des auto produits au profit des majors , les autoprod se distribuent par eux mêmes et bien souvent gratuitement en se servant du net puisqu'ils n'ont plus accès au système classique de production et distribution puisque non rentable :ecouteurs:
     
  12. Chabane's rds

    Chabane's rdsLabel libre Membre actif


    225

    0

    0

    17 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    J'ai l'impression qu'ici, ça a été comme à pas mal d'endroits : on a pas mal suivi jusqu'à ce que ça passe, et puis après, l'intérêt est retombé.

    mais c'est vrai qu'il y a eu une sorte de terrorisme intellectuel, qui date des davdsi plus que d'hadopi qui fait que certains pensnet que c'ets le téléchargement qui est illégal en lui-même.
    tout nôtre catalogue ets mis à dispo en téléchargement libre sous licence CC 2.0 Fr, mais on quand même eu des gens qui nous disaient quue c'était cool , mais qu'il n'écoutaient pas nos disques parce que le "téléchargement est interdit" ce qui est faux. (et le smêmes pensent d'ailleurs que le streaming est légal, alors que le streaming n'est ni plus ni moins légal que le téléchargement : tout dépend entièrement du statut du contenu).


    sinon, ce sont les majors qui sont en train d ecrever, les autoproduits vont bien, et à mon avis, ça va continuer (même si effectivement, la confusion est entretenue aussi dans le but de réduire le spossibilités de diffusion d ela musique libre...).
    la musique libre n'a plus rien d'un combat propre aux scènes uderground. si tu traînes sur RSR, dogmazic ou jamendo, tu verras que les jusqu'au boutistes du libre actuel, ce ne sont pas des punks, mais des mecs qui font de la chanson française ou de l'électro...

    la seule chose qui reste aux majors, c'est un pouvoir de nuisance, malheureusement encore très important. s'ils ont d'ailleurs eu autant de poids dans l'histoire (alors qu'en tant qu'industrie, ce sont des nains comparés à l'informatique ou à l'électronique grand-public), c'est parce que ça fait partie d'une volonté de contrôler totalement le net (et les autres moyens de communication). le droit d'auteur, c'ets un prétexte.

    pour moi, ça n'a rien d'une dérive fascisante : c'est au contraire complètement voulu (et authentiquement fasciste, au sens large).
     
  13. nosekaï

    nosekaï Membre actif


    78

    0

    36

    22 Février 2009
    Re : loi HADOPI

    Salut, rassurant que les autoprod restent vaillantes, par contre je voudrais plus d'infos sur votre mode de distribution, comment les groupes peuvent en vivre décemment, si c'est tjrs pareil des produits dérivés, cachet de concert etc...
    Sinon t'as raison c'est la galère sur jamendo, j'ai du mal à trouver des trucs qui me plaise et que j'écouterai en fait, je vient plutôt par ici pour ça, pour le côté fachiste de la loi j'y vient dans mon prochain article je travaillait là dessus hier soir. donc si quelqu'un peut m'expliquer le ce système 2.0, je suis preneuse
     
  14. nosekaï

    nosekaï Membre actif


    78

    0

    36

    22 Février 2009
    Re : loi HADOPI

    En même temps, il ne faut pas rentrer dans une démarche partisane, tout le monde à le droit à le droit de coexister dans le réseau dans la tolérance et la compréhension de ses différences .
    L'important dans le net c'est qu'il représente encore le dernier média libre et qu'il doit
    le rester et qu'on doit tenter de faire en sorte qu'il le reste en tout cas mal malgré les attaques du gouvernement pour le museler
    :???:
     
  15. Chabane's rds

    Chabane's rdsLabel libre Membre actif


    225

    0

    0

    17 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    en vivre décemment ?
    bah a priori, dans l'underground, on fait pas de la zique pour en vivre à 100%. de toutes façons, c'est les concerts qui permettent aux groupes de se défrayer un peu. et ça , ça a toujours été vrai, même avant l'époque du téléchargement. encore plus vrai, car c'était à l'époque la seule façon de se faire connaître, vu qu'il n'y avait pas le net.
    un groupe qui ne fait pas de concerts ne vend pas de disques de toute façon.
    nous en tant que label, on est complètement bénévoles. nôtre distribution, c'est le téléchargement libre, la vente de cd par correspondance (quasi-inexistante) et la distro prix libre en concert. tout ça, c'est complètement no profit. si la distro dégage un peu de thunes, ça part direct dans les CD vierges et l'impression des pochettes. on bosse en bonne partie à nos frais, par passion.
    les groupes qui viennent vers nous savent très bien tout ça et se foutent du fric.
    le schéma dans le punk, le metal underground etc. , c'est filer sa musique gratuitement, car c'est ça qui ramène des gens en concert.
    tous ceux qui font de la zique depuis un moment le savent : le monde entier s'en fout éperdumment, perosnne ne te fera jamais de contrats qui rapportent. à partir de là, t'as deux solutions : tu fais la star'ac pour essayer de gratter de la thune (et c'ets que t'étais un trou du cul de puis le début), ou tu distribues gratuitement.
    les groupes qui travaillent avec nous font ça soit pour gagner un peu de notoriété et ramener des gens à leurs concerts, soit parce qu'ils considèrent que la zique doit être libre et gratuite, soit simplement pour bénéficier d'un peu de diffusion en france /europe occidentale, dans le cas des groupes africains ou d'europe de l'est avec lesquels on travaille.
    ce qu'on leur apporte, c'est pas grand chose de plus que ce qu'ils pourraient faire eux-même, sauf qu'on a un réseau étendu, des méthodes de communication au point, et un certain professionalisme (dans le bon sens du terme) et aussi une bonne image, particulièrement dans la scène métal. on peut proposer une annonce pour un disque punk sur un gros site de news metal, et elle passera.
    on n'a aucune contrainte commerciale, donc on peut travailler complètement au feeling.
    sinon, je vois pas ce que tu veux dire par "démarche partisane". ce qu'on constate c'ets qu'il n'y a plus vraiment de revendication alternative derrière la musique "libre". c'est devenu une nécessité pratique parce que les labels officiels ne font plus leur travail et sont complètement à la masse face aux nouvelles méthodes de production. à partir de là, c'est normal qu'on trouve de la musique libre dans tous les styles. c'est une bonne chose, mais ça n'est pas la révolution. et parfois, t'as des groupes de variet' qui attachent plus de valeur politique à la diffusion libre que certaisn groupes punks. c'est comme ça, le monde évolue...

    2.0 ? je suppose que tu parles des licences CC ? 2.0 Fr est juste celle qu'on utilise , mais c'est pas la seule. at à coté des CC, il ya aussi les licences art libre, etc. ça n'a pas de valeur légale en soi (ça n'est pas officiel), mais ça a valeur de contrat reconnu par les tribunaux.
    ça décrit en fait ce que les auteurs autorisent comme utilisation gratuite de leur travail.ça garantit aussi à l'auditeur qu'il a vraiment l'autorisation de télécharger et de redistribuer ( à titre non-lucratif).
    nous, on pourrait s'en passer, parce que dans les scènes underground, c'ets la parole donnée qui compte, mais il se trouve que c'est pratique et que certains sites de la mouvance libre y tiennent.
    ces licences existent en 2 versions : une version simple qui décrit les conditions d'utilisation, et uen version juridique qui envisage toutes les possibilités (comme l'utilisation en bande-son de film, les adaptations, etc.).
    http://fr.creativecommons.org/
    faut savoir que la loi sur le droit d'auteurs s'applique dans tous les cs, et que c'ets justement elle qui permet l'existence de musique gratuite, tout en protégeant quand mêm les auteurs contre les utilisations de leur travail à but lucratif.
    donc c'ets pas "libre contre droit d'auteur", le libre est une modalité d'application du droit d'auteur. un auteur ne peut pas abandonne rla totalité de ses droits et heureusement, parce que sinon n'importe qui pourrait se faire du fric sur le dos des groupes.
    la sacem n'est en aucun cas un organisme d'état (c'est un syndicat, donc une asso loi de 1901), et on ne peut être poursuivi pour "piratage" que sur plainte de l'ayant-droit. si personne ne se plaint, tu ne peut pas être poursuivi (mais dans le cas d'une adhésion sacem, la sacem peut porter plainte de sa propre initiative).
    j'espère avoir répondu à tes questions.
     
  16. tetsuo

    tetsuo Membre actif


    910

    0

    79

    2 Août 2008
    France
    Re : loi HADOPI

    encore que pour la musique ce ne soit pas vriment 1 probleme
    pour 1 groupe qui veut partager sa musique, c'est facile il suffit juste de le vouloir,il est aisé aujourd'hui pour ces groupes de faire leur site ou trouver quelqu'un pour le faire
    par contre pour le cinéma c'est autre chose
    1 film coute quand meme plus cher a produire que de la musique, et beaucoup ne bénéficient d'aucune diffusion en dehors des pays dans lesquels ils sont produits du fait qu'ils sont destinés au marché v-cinema.et que dire que tous ces films sortis il y a plus de 20 ans et ne bénéficiant d'aucune réedition dvd
    par exemple j'ai enfin mis la main sur"tokyo gore police" que j'ai pu me procurer grace au travail de team faisant eux-meme les sous-titres (ce film n'est pour l'instant pas diffusé en france ,et viens juste de sortir aux states uniquement en vidéo)ou encore tous ceux tombés dans le domaine publique et dispo uniquement via le p2p


    sinon je crois pas qu'il faillent attendre que les ayant-droit droit portent plainte , il me semble que sont les fai qui vont surveiller les internautes
    j'ai l'impression qu'on se dirige vers 1 uniformisation de la culture et beaucoup de gens n'ont malheureusement pas les moyens d'acceder a cette culture(ciné,dvd, cd, etants bien souvent hors de prix pour eux)
     
  17. Chabane's rds

    Chabane's rdsLabel libre Membre actif


    225

    0

    0

    17 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    tu es mal informé. tu ne peux être poursuivi pour violation de la propriété intellectuelle que sur plainte de l'ayant-droit ou d'un représentant accrédité (comme la sacem pour ses adhérents). ça n'est en aucun cas automatique.
    dans le cadre d'hadopi, les fai ne surveillent rien. ce sont des sociétés privées qui s'en chargeront, sur requête des ayants-droits ou de leurs représentants. les fai leur donneront les données correspondant aux ip, mais -depuis la censure par le conseil constitutionnel- uniquement avec accord explicite de la cnil.
    ça veut dire que ces boîtes vont surveiller ce que tu télécharges uniquement pour vérifier que tu ne télécharges pas ce qu'il leur a été demandé de surveiller. (donc, essentiellement le catalogue sacem et le catalogue international que la sacem représente en france).
    c'estd éjà assez répressif comme ça, pas besoin de leur faire des cadeaux en plus... ;)
     
  18. tetsuo

    tetsuo Membre actif


    910

    0

    79

    2 Août 2008
    France
    Re : loi HADOPI

    tu as surement raison, mais c'est ce que j'avais compris
    en meme temps j'ai du mal a croire qu'ils soient aussi permissif
    et je connais des gens ayant recu des mails de la part de leur fai et ce avant le projet de loi hadopi (mais peut-etr que ca depend du fournisseur et je doute que les fai se mettent du coté des internautes
     
  19. Chabane's rds

    Chabane's rdsLabel libre Membre actif


    225

    0

    0

    17 Août 2008
    Re : loi HADOPI

    c'est la loi qui est comme ça. la propriété intellectuelle, c'est une propriété privée. si un mec te cambriole et que tu portes pas plainte, il sera pas recherché ni poursuivi...

    sinon, il ya des trucs dans la loi LEN qui vont déjà dans cette direction, mais l'obligation de surveillance par les fai n'a pas pris je crois. ça veut effectivement pas dire que certains font pas du flicage de leur propre initiative... mais juridiquement, ils ne peuvent pas grand chose sans se foutre en tort...
    les fai sont du coté d'où vient la thune. ils sont du coté des internautes tant que les obligations qu'on veut leur coller coutent cher techniquement, mais si l'état les force , ou prend en charge les dépenses suppémentaires (avec le fric des impots , hein ? le but du système capitaliste étant de te faire payer deux fois : uen fois comme consommateur et une fois comme contribuable....) et ben c'est clair qu'ils seront du coté qui est bon pour leur business...
    si hadopi avait pas fait oblifgation de payer la connexion suspendue, ils auraient été contre. mais comme ça avait été maintenu, et bien ils étaient pour ... tout bénef pour eux : continuer à encaisser , mais sans fournir le service...
    m'enfin, là, avec la décision du conseil constitutionnel, ça passe au second plan, parce que les 10000 déconnexions par jour ne seront pas possibles, vu qu'elles dépendront des tribunaux, qui ont autre chose à foutre, et qu'en plus , le conseil dit explicitement qu'il sera de la responsabilité d'hadopi d'empècher de submerger les tribunaux de poursuites pour pas grand chose.
     
  20. nosekaï

    nosekaï Membre actif


    78

    0

    36

    22 Février 2009
    Re : loi HADOPI

    Est ce que ça veut dire que si je veut proposer par exemple un album qui vient de chez vous dans mon blog, ni moi ni l'internaute qui le télécharge ne risque des poursuites judiciaires, genre coupure de la connection internet ou cet accord doit être d'abord reconnu quelque part entre l'artiste et la personne qui veut distribuer son album. a but non lucratif bien sur c'est juste à mon petit niveau défendre un peu la musique libre parce que c'est celle là que j'écoute depuis longtemps, parce qu'ils sont plus passionné et plus sincère dans leur démarche et ça s'entend pour nous auditeur, et ce que je trouve dommage c'est que j'ais l'impression qu'elle avait perdu sa place quand je voit ce que l'on propose à la jeunesse maintenant c'est la cata, comme la star ac dont tu parles ou d'autres trucs je suis pas tout par exemple je trouve abhérant le coup des ventes des sonneries de téléphones pour que les groupes se fassent des thunes, c'est carrèment dévalorisant pour eux, et je pense que toutes ses démarches il faut les expliquer car comme tu as dit qu'il ya du terrorisme intellectuelle sur le fait de télécharger ce que les internautes ignorent.
    Et que le ministère de l'éducation veut sensibiliser les élèves dès la l'école éélmentaires sur les dangers du téléchargements pour former les esprits sans doute ( ce qui est arrivé dans l'école de mes enfants, ce qui m'a choqué d'ailleurs ),donc ils lancent une campagne de désinformation là dessus dans les écoles. des esprits jeunes donc maléables
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Juin 2009
Chargement...