Chargement...

Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

WARTORN / LOS DOLARES - Split 7" (U.S.A / Espagne, Venezuela) - Crust

Discussion dans 'Autres téléchargements' créé par Malaria Manifesto, 29 Avril 2012.

  1. Malaria Manifesto

    Malaria ManifestoEternel loser & teenager! Uploadeur Membre actif


    353

    1

    81

    19 Mars 2010
    [​IMG]

    Je viens de consulter mon compte Mediafire, je vois que le disque de LOS DOLARES , « Nunca el olvido » arrive en tête des téléchargements, donc je me décide à faire une chronique de ce split. Sachez que vous pouvez me demander un disque qui vous plairait, si je l’es c’est avec plaisir que je le mettrais en ligne. Je ne vais pas faire le topo sur LOS DOLARES, puisque j’ai déjà parlé d’eux dans une précédente chronique. Pour WARTORN, j’ai du mal à trouver des informations sur ce groupe. Je peux vous dire qu’ils ont sortis un L.P et qu’ils viennent des U.S.A. Après avoir regardé attentivement la pochette, je trouve enfin les quelques labels présent pour le coup : NOSEKE, DESKONTENTO, FIGHT FOR YOU MIND, DEVIANCE, MUERTE AL SILENCIO. Ce coup-là, ils sont plus que les chansons ! Bref, ça ne commence pas fort cette chronique.
    Heureusement, l’art-work va me permettre d’en dire un peu plus ! On retrouve une illustration lugubre en couverture. La mort est représentée par un squelette qui a des ailes de chauves-souris, et en plus, il possède un sourire de dingue. On pousse le vice un peu plus loin, avec des silhouettes de soldats qui se dirige vers un cimetière. Un message simple et efficace : la mort et la guerre sont intimement liées. Bref, le livret se déplie et laisse plusieurs choses à découvrir. Tout d’abord, un classique avec les paroles des groupes. WARTORN fait un effort de compréhension avec des petites explications sur leurs textes. Alors que LOS DOLARES me déçoit ; autant sur « Nunca el olvido » ils avaient gérés en mettant la traduction des paroles en français, anglais et allemand, mais là rien du tout. C’est dommage. Le truc cool, c’est le superbe poster qui est sur une face, malheureusement, on ne peut pas l’afficher puisque il est parti intégrale du livret. Rien de nouveau ici donc, mais un joli travail tout de même de la part d’un certain( e ) MARALD.
    On commence avec WARTORN. Groupe que je ne connaissais absolument pas avant de choper ce disque. On attaque avec un groupe qui ne fait pas dans le détail. Gros riifs, batterie qui tape aussi fort qu’elle peut et chant très punk. La deuxième guitares est trop présente et donne un effet de monotonie à force d’user de notes aigues. On alterne la plupart du temps entre du blast et des transitions 4 temps qui sont assez efficaces. Les deux titres s’enchaînent assez bien, peut-être un peu trop. Une grosse similitude se fait sentir. Rien de trop dérangeant quand même. On retrouve une touche de hardcore, avec un fort agrément de double pédale, ce qui n’est pas désagréable. Même si on n’entend pas trop la basse, le son est très lourd, et donne une impression imposante. Avec deux titres, ce n’est pas facile de faire une grosse analyse, donc j’en dirais pas plus.
    On passe à LOS DOLARES. Qui ne change pas de recette, c’est toujours du bon crust à la sauce de groupe comme TRAGEDY, ou HIS HERO HIS GONE. On attaque donc avec une petite intro, et puis la guitare prend le dessus pour laisser monter la sauce. Le chant en espagnol est toujours aussi efficace, les compositions aussi carré. Ah, c’est un plaisir de retrouver le son de la caisse claire, et ces transitions super pêchues ! La basse à une sonorité plus claire, moins catchy, et ça me fait grave chier, j’adorais le son qu’elle avait avant. On retrouve pas mal de passages élaborées, avec une guitare un peu ambiantes et une batterie qui bat la cadence. Par contre, je ne retrouve pas la spontanéité du premier disque que j’ai écouté. Le groupe sait composée désormais, quitte à laisser un peu l’urgence de côté, les compositions nous claquent toujours en pleine tête sans compromis !
    Je privilégierais plus les paroles de WARTORN puisque qu’elles sont en anglais et qu’ils ont fait l’effort de mettre un petit texte explicatif. L’avantage d’un split sur 45 tours, c’est qu’on peut plus prendre le temps de lire les paroles. « Open wound » nous parle d’une histoire local assez poignantes ou l’on apprend la torture de deux chiens par des flics et ensuite sur la mort d’un pote qui s’est suicidé à cause d’une sale maladie. Les paroles sont donc assez morbides, toujours ce rapport avec la mort qui est omniprésent chez beaucoup de groupes crust. Les textes sont assez directs, et pas très long, on comprend facilement ce qu’ils veulent dire. LOS DOLARES ne se sont vraiment pas pris la tête ; la première chanson aligne à peine 3 phrases, et quand on voit la longueur de la chanson (environ 2mn30) on se dit que c’est un peu abusé. Je peux ne pas vraiment en parler, c’est en espagnol et je n’ai jamais été doué pour la traduction de cette langue.
    Je reste plutôt sur ma faim avec ce split. D’un côté WARTORN ne m’as pas convaincues, faute de temps et donc je pense sérieusement à choper leur L.P pour me faire un avis réel. Et puis LOS DOLARES, je vais pas nier que j’aime toujours ce qu’ils font, mais le son m’a semblé perdre en puissance, on verra ce que ça donne avec le temps. Bref, pas la grande joie ce split !

      LIEN DE TÉLÉCHARGEMENT

      Hébergeur externe. Signalez-nous les liens brisés en postant un commentaire.
     
      Partager
Chargement...