Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

The Clash

Discussion dans 'Musique, scène punk et skinhead' créé par tetsuo, 9 Août 2010.

  1. tetsuo

    tetsuo Membre actif


    910

    0

    79

    2 Août 2008
    France
      Partager
  2. vinvin

    vinvin Uploadeur Membre actif


    3 016

    3

    511

    15 Décembre 2008
    France
    Re : The Clash

    Merci pour les amateurs Tetsuo, pour moi j'ai deja tout ça depuis belles lurettes.
    Interessant de fait d'un bon encodage des fichiers.
    Ouf!!..un moment l'idée d'un topic, " THE CLASH, groupe caca " m'a éfleuré l'esprit:oups:
    quoi que...:'(
     
  3. Kaaos

    KaaosThe Kids Are Frustrated Uploadeur Membre actif


    927

    0

    164

    3 Avril 2009
    Re : The Clash

    Je trouve que les clash sont aussi bidon que les sex pistols, ils ont quelque chanson sympa mais voila...
     
  4. TomObey

    TomObey Membre actif


    121

    0

    1

    24 Juillet 2010
    Re : The Clash

    Pas du tout d'accord, mais bon... ça doit être une question de gouts.
     
  5. Kaaos

    KaaosThe Kids Are Frustrated Uploadeur Membre actif


    927

    0

    164

    3 Avril 2009
    Re : The Clash

    Bah ont va dire que ont a beau dire que les clash parler " a peut prêt" de politique mais ils ont jamais refusé de toucher pas mal de pépéte, quant je vois tous les produit dérivé des clash, je me dit qu'il sont aussi bête que les sex pistols. Après comme tu dit c'est une question de gouts, mais je suis juste plus crass que clash. :D
     
  6. Dona't

    Dona't Membre actif


    377

    0

    0

    18 Janvier 2010
    France
    Re : The Clash

    Les Clash, musicalement sont partis dans de nombreuses directions et je ne vois pas où il y a un lien entre expérimentation et bizness. J'ai vraiment pas l'impression que ça ait trait avec recherche de profits!
     
  7. bastos

    bastos Membre actif


    87

    0

    6

    13 Août 2009
    France
    Re : The Clash

    Merci Tetsuo pour ce chouette lien.
    Pour joindre l'image au son, n'hésitez pas à faire un tour sur Clash photo rockers.
    Même si la dernière mise à jour commence à dater, il y a pas mal de matière.
    @+++
    Bastos
     
  8. @lex31

    @lex31 Membre actif


    82

    0

    0

    9 Novembre 2008
    France
    Re : The Clash


    Bon j'éspère que je vais pas dire de connerie puisque j'ai pas connu cette période vu que j'était pas née lol mais concernant les produits dérivés sa m'étonnerais qu'ils l'ait est fait quand ils tournés encore, c'est venu bien après......enfin je pense.....mais il n'empêche que c'est un très grand groupe sur lequel je ne cracherait jamais :ecouteurs:
     
  9. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Uploadeur Équipe technique Membre actif


    7 488

    31

    1,031

    4 Avril 2008
    Canada
    Re : The Clash

    Tout a fait d'accord, les premiers anarcho-punks comme CRASS les ont d'ailleurs mit sur un pied d'égalité

    Certains ici critiquent abondamment les bérurier noirs et autres groupes du genre qui se sont vraiment bougés mais ont connu une mauvaise fin, et de l'autre coté ils ne voient rien d'anormal avec les Clash j'ai du mal a comprendre...


    Crass- Punk is dead

    Yes that's right, punk is dead
    It's just another cheap product for the consumers head
    Bubblegum rock on plastic transistors
    Schoolboy sedition backed by big time promoters
    CBS promote the Clash
    Ain't for revolution, it's just for cash
    Punk became a fashion just like hippy used to be
    Ain't got a thing to do with your or me


    Movements are systems and systems kill
    Movements are expressions of the public will
    Punk became a movement cos we all felt lost
    Leaders sold out and now we all pay the cost
    Punk narcissism was a social napalm
    Steve Jones started doing real harm
    Preaching revolution, anarchy and change
    Sucked from the system that had given him his name

    Well I'm tired of staring through shit stained glass
    Tired of staring up a superstars arse
    I've got an arse and crap and a name
    I'm just waiting for my fifteen minutes fame

    Steven Jones, you're napalm
    If you're so pretty vacant, why do you smarm?
    Patti Smith, you're napalm, your write with your hand
    But it's Rimbaud's arm

    And me, yes, I, do I want to burn?
    Is there something I can learn?
    Do I need a business man to promote my angle
    Can I resist the carrots that fame and fortune dangle
    I see the velvet zippies in their bondage gear
    The social elite with safetypins in their ear
    I watch and understand that it don't mean a thing
    The scorpions might attack, but the systems stole the sting
    PUNK IS DEAD. PUNK IS DEAD. PUNK IS DEAD


    les Clash ont toujours été des vendus, pendant ou après leur carrière....
     
  10. Pti Skunk

    Pti SkunkDo the Ska! Membre actif


    255

    0

    2

    8 Juillet 2010
    Re : The Clash

    C'est clair que les clash pour moi font partie de la même arnaque commercial que les pistols'.
    Après je doit aussi dire que musicalement j'aime pas du tout.
     
  11. Kommando patate

    Kommando patate Membre du forum


    27

    0

    1

    1 Août 2010
    Re : The Clash

    idem. Une bonne partie des gens vouent casiment un culte aux clash, je capte pas, pour moi ça reste vraiment un groupe qui s'est encore bien foutu de la gueule du monde. a noter cependant que quelques chansons se laissent écouter de temps en temps! :D
     
  12. vinvin

    vinvin Uploadeur Membre actif


    3 016

    3

    511

    15 Décembre 2008
    France
    Re : The Clash

    :mdr: mes craintes ce sont justifiés..prévisibles!
    Je ne vais pas reprendre un a un les messages, je vais faire dans le global.

    Certains d'autres vous on une vision plutot étriqué de la premiere vague punk!
    Et oui le punk n'est pas né avec les accords juvéniles de Chaos uk.
    Avec un raisonnement qui n'est pas le votre, et oui !!heureusement que le collectif Crass a vu le jour, car pour beaucoup "CRASS, not CLASH " revient comme une monotone, insipide replique.
    Pour ceux qui bètement ,crache a tout va sur des groupes, qu'ils ne ou n'ont connus qu'a travers un ecran TV, abruti de visions mediatiques.
    Les Clash, contrairement aux Pistols avait un cerveau, chose que vraisembablement certains n'ont pas, puisque incapables de penser autrement que par une citation.

    "ils ont quelques chansons sympas, mais voila"
    Oui il est vrai que la zic fait tout :oups: toujours le mem couplet et meme refrain, juger un groupe d'abord un avant tout sur sa musique..
    Pour ce qui est de musique, On parle de Crass, franchement loin d'etre musicalement accompli, un post/punk rock, a la limite de la cacophonie.
    Les CLASH ont su energiser le rock, le faire evoluer. Leur empreinte musicale (pour ne parler que de ça)sur des décennies de groupes est encore présente aujourdhui et a largement depassé les frontieres britanniques.
    Et la je parle en tant que mélomane, et pas en détracteur ou en admirateur:sourire:

    Pour résumer, je dirais" NI CLASH, NI CRASS"
    Je ne veux pas choisir entre le dejeuner ou le dinner:sourire:
     
    Dernière édition par un modérateur: 10 Août 2010
  13. TomObey

    TomObey Membre actif


    121

    0

    1

    24 Juillet 2010
    Re : The Clash

    Musicalement les Clash sont vraiment intéressants. Ils ont su faire évoluer la musique, proposer des nouvelles choses.

    Forcement si on essaye de les comparer aux groupes crass, le barem n'est pas le même. Ils étaient pas dans ce trip extrémiste. On ne peut pas dire que Led Zeppelin c'est de la merde parce qu'ils vendent des produits dérivés, ils ne sont pas dans une vision anti-capitaliste extrémiste.

    Je jugerait plus les groupes qui disent ou chantent ce qu'ils ne font pas. Qui font semblant d'appartenir à un mouvement au quel ils ne correspondent pas pour la mode.
     
  14. julejim

    julejim Membre actif


    405

    3

    18

    19 Août 2008
    Re : The Clash

    London's burning, London calling, Janie Jones, career opportunities, rudy can't fail, guns of brixton, white riot, white man in hammersmith palais , ...


    Euh ben non y a pas, c'est un grand groupe ! Perso je garderai le premier et london calling, p'têt' 2-3 singles de ci-de là et le reste ne m'intéresse pas. Mais quand même c'est un groupe qui a une influence considérable (combien de rasta ont viré punk en écoutant london calling et inversement combien de punk devenu rasta ?), qui a amené un discours politisé (à défaut d'être politique) là où les punks de 77 derrière leurs grands airs cachaient à peine leur espoir d'avoir des plus belles filles et des plus belles voitures. 999, buzzcocks, damned étaient des gros pourris mais n'avaient pas l'inspiration du clash, ils n'ont pas eu l'occasion de le démontrer.

    Je rejoins vinvin complètement: autre époque, autre moeurs, les punks de 77 en Angleterre sont des phénomènes (si , si pluriel) particuliers: la politique et la critique acerbe et virulente de la société de consommation sont venues après (pas longtemps, soit).

    Par ailleurs je pense que le clash est un groupe de rock au sens large (avec l'industrialisation qui l'accompagne)dès give 'em enough a rope et que le "juger" selon des critères strictement keupon, comme faisant partie de la scène, n'est pas forcément pertinent.

    Après clash c'est indéniablement une belle pompe à fric très fonctionnelle qui a volontairement mal tourné.
     
  15. Kaaos

    KaaosThe Kids Are Frustrated Uploadeur Membre actif


    927

    0

    164

    3 Avril 2009
    Re : The Clash

    Hép hép! du calme les pirates. :D

    Je dit pas que les Clash est un groupe de merde, je suis bien conscient qu'ils ont lancer sur la vois beaucoup de groupe punk, mais le punk a la base c'est quoi ? Ça reste un mouvement qui étai contre la médiatisation, ou les tubs commerciaux qu'ont leur bassiné a longueur de journée a la tv ou a la radio non ? Je leur reproche juste de s'être trop médiatisé, d'avoir fait trop de passage a la télévision et surtout d'avoir trop fait copain copain avec le buisness. Oui les clash ont parler de politique, je suis pas contre, mais autant resté un minimum indépendant. C'est ca le truc que je leur reproche.

    Pour répondre a TomObey, Led Zepplin c'est pas du punk, donc ca a pas vraiment de rapport avec la discutions. :)
     
  16. bastos

    bastos Membre actif


    87

    0

    6

    13 Août 2009
    France
    Re : The Clash

    Je vais faire encore plus global que Vinvin, je propose que quelqu'un qui ne connait rien au sujet ne l'ouvre pas ... ou alors pas trop fort .. ou alors, encore mieux, qu'il s'informe un minimum, assimile les informations, se fasse sa propre opinion et, enfin, vienne l'ouvrir.
    Pour l'info : http://membres.multimania.fr/clashstory/ ou http://eric.jaspart.free.fr/
    Et oui, vous l'aurez deviné, je suis comme les Clash : utopiste jusqu'au bout du médiator:guitar: ... et un tantinet chatouilleux sur ce sujet.
    @+++
    Bastos
     
  17. TomObey

    TomObey Membre actif


    121

    0

    1

    24 Juillet 2010
    Re : The Clash

    C'était un exemple pour illustrer avec plus de recul le fait qu'on ne peut évaluer les Clash comme faisant partie de la scène anarcho-punk actuelle.

    Sinon, être contre la médiatisation trop forte du punk c'est bien et défendable. Mais si quelques groupes initiatiques au mouvement punk comme les Clash n'avaient pas été un minimum médiatisé, ce mouvement seraient peut-être resté à la scène Londonienne et Américaine et aurait touché moins de pays.

    Les Clash n'étaient pas encore dans un délire de "je suis un extrémiste, guerre contre la société", tout en détestant la musique qui passait à la radio, ils n'étaient pas contre le fait que leur musique soit diffusée et que beaucoup de gens écoutent ce qu'ils ont crée.
     
  18. vinvin

    vinvin Uploadeur Membre actif


    3 016

    3

    511

    15 Décembre 2008
    France
    Re : The Clash


    Tu me dit qu'ils ont gagné du fric monstre , qu'ils copinaient avec le business...
    en quelques sortes qu'ils etaient des vendus de la pire espece, mis au meme rang qu'un groupe disco,
    , mais avant de le monter a l'echafaud
    Clash a toujours été un groupe conscient et integre jusqu'a sa fin., meme ayant pactisé avec le diable

    j'vais essayé de te/ vous (car tu n'est visiblement pas le seul a cracher sans trop connaitre!!) faire un p'tit topo, aprés t'y prendras comme bon te semble !

    Courant 76' les clash se formait, manager par bernie Rhodes(ex associé de M Maclaren -- les Pistols ).
    une rivalité entre ces deux hommes existait, c'était a celui qui allé avoir le meilleur poulain.
    Malcolm MacLaren ne voit pas d’un très bon œil ces nouveaux prétendants , les Clash et décide d’organiser un concert au cinéma Screen le 29 août, histoire d’attirer des journalistes et des responsables de maisons de disques mais aussi montrer à Bernie qui sont « les chefs ». Le spectacle s’intitule Midnight Special et compte les Clash et les Buzzcocks en premières parties. Ces deux groupes recevront de mauvaises critiques aidées en cela par une sono pourrie. Preuve du machiavélisme de McLaren, le son s’est étrangement amélioré quand ce fut le tour des Pistols de jouer et ainsi recevoir les éloges de la presse.
    En 76 , les labels indépendants susceptibles de produire les premiers groupes punk, ne couraient pas les rues.
    Peu de chance pour Strummer de signer chez son préccédent label CHISWICK records, il venait de lacher son groupe les 101ers, Stiff records venait de voir le jour et venait de signer les Damned.

    Polydor, qui avait essayé de signer les Sex Pistols, décide de jeter son dévolu sur les Clash et propose à Bernie d’enregistrer des démos avec Guy Stevens à la production. Mais le travail sera bâclé et ne satisfera ni le groupe ni Polydor.


    Les Clash vont alors enregistrer de nouvelles démos avec cette fois-ci l’ingénieur du son le plus compétent pour retranscrire le son du groupe, celui de leurs concerts : Micky Foote. Les enregistrements sont cette fois-ci à la hauteur des attentes du groupe et de Chris Parry (fictions records)qui réussi à convaincre Polydor. La signature du contrat est prévu pour la mi-janvier mais Bernie ne l’entend pas de cette oreille. EMI ayant rompu le contrat avec les Sex Pistols, Bernie prévoit de réunir les (ses) deux groupes sous le même label et le même management. Il fait savoir aux Clash qu’il veut garder un « contrôle total » , ce qui déclenchera un fou rire de la part de Joe et Paul.
    D’ailleurs, l’idée de Bernie R va échouer malgré l’offre intéressante de CBS (100 000 £) et comme à chaque fois, à cause de Malcolm qui ne veut aucun partage du pouvoir. Le projet de réunir les deux groupes est donc avorté et les Clash n’ont toujours pas de contrat alors que tous les autres groupes punks sortent déjà leurs singles. Dans l’urgence, le combo fini par accepter le contrat de CBS laissant une nouvelle fois Polydor sans étendard punk .

    Après ce contrat faramineux, les Clash vont faire l’objet d’une salve de critiques leurs reprochant de s’être vendu à l’establishment. Mais à y regarder de plus près, l’offre de CBS est plus un cadeau empoisonné qu’un gros coup financier. Car si la maison de disques leur donne une avance confortable, elle ne fait pas mention du financement des concerts et des enregistrements. En fait, les Clash vont devoir tout payer de leur poche, ce qui aurait pu être évité s’ils avaient accepté une offre plus raisonnable (celle de Polydor). Plus que l’appât du gain, ce que l’on peut reprocher aux Clash c’est leur naïveté et leur méconnaissance du business et de s’être fais berner par Bernie Rhodes, guidé par sa cupidité et qui s’alloue pas moins de 20% du pactole.

    Strummer expliquait ce choix "Écoutez, nous voulons atteindre beaucoup de gens. Si nous avions pu monté notre propre label, nous serions seulement arrivés à toucher quelques centaines ou peut-être milliers de personnes. Où est le bien là-dedans quand vous essayez d'être réalistes sur ces choses "

    Les Clash s’engagent alors dans une bataille sans fin avec leur maison de disques . Mais la bête est lancée et rien ne peut l’arrêter.
    Leur premier album sera enregistré en trois week-ends .!!
    Les Clash peuvent désormais financer leurs propres concerts et n’attendent pas longtemps pour reprendre la route avec néanmoins un principe qu’ils ne perdront jamais : proposer un prix de place le plus bas possible.

    Les Clash sont prisonniers d’un cercle vicieux créé par leurs propres principes. Ils exigent toujours des prix bas pour leurs disques et augmentent ainsi toujours leurs dettes envers CBS qui sera toujours réticente pour financer leurs tournées. Les Clash faisaient toujours salles combles mais avec des billets trop bon marché et un équipement beaucoup trop coûteux pour qu’ils puissent faire des bénéfices (certains soirs, ils perdaient même de l’argent). Le groupe demandait toujours des prêts à CBS qui de ce fait les tenait. De plus, les radios sont toujours réticentes pour programmer un groupe qui ne joue pas le jeu du marketing : Les Clash continuent de boycotter Top Of The Pops alors que tous les groupes punks y ont cédé. Si les Clash s’éloignent de plus en plus du Punk musicalement, ils en garderont en tout cas l’Esprit.



    En octobre 79, retour à Londres pour finaliser l’album à venir. Les Clash se retrouvent avec 19 titres soit plus de 60 minutes, ce qui est beaucoup trop pour un album simple à l’époque. Finalement, après des pour-parler musclés, le groupe réussi à convaincre CBS allant même jusqu’à fixé un prix de vente à 5£ (somme la plus basse à l’époque pour un album simple, alors c'est un double). London Calling sort le 14 décembre 1979

    Satisfaits de leur bon coup, ils se réjouissent désormais de se débarrasser de CBS dés qu’ils auront fait les deux albums manquant aux cinq prévus par le contrat. Mais la joie est de courte durée quand la maison de disques leur montre la petite clause en bas de la page, inaperçue par le groupe à la signature : cette dernière lui permettait de rajouter cinq albums sur la liste existante.
    En effet, dans le contrat qu’ils ont signé avec CBS pour 100 000 £ (ce qui reste un des meilleurs coups réalisé par une major), la clause numéro 95 alinéa B lie les Clash non pas pour 5 albums, mais pour 10. Ainsi, après les deux premiers simples et le double, les Clash pensent ne devoir qu’un seul album pour recouvrer leur liberté, rejoindre le mouvement émergent des labels indépendants et participer à l’éclosion d’une nouvelle scène musicale .

    En septembre 1980, il y a déjà trop de matière pour un double-album et Mick propose d’en faire un triple, comme un nouveau pied de nez à CBS. Déterminé à maintenir sa politique, le groupe insiste pour que le triple-album soit mis en vente au prix d’un simple. CBS refuse mais après négociations, accepte le prix de 5£99. En contrepartie, la maison de disques considère Sandinista ! comme un album simple et le groupe devra renoncer aux bénéfices des 200 000 premières copies. Sandinista ! sort le 12 décembre 1980
    Fin 1980, les Clash doivent près d’un demi-million de £ivres à CBS et Sandinista ! n’allait rien arranger.

    1983, c'es le declin du groupe , mais pour l' US Festival de Los Angeles Devant l’augmentation du prix du billet, les Clash vont exiger que les promoteurs fassent une donation de 100 000$ à une association caritative sinon ils ne jouent pas. Le don ne sera que de 35 000$ et les Clash, furieux, vont alors demander aux groupes suivants de donner une partie de leur cachet à des œuvres de charité. Avec 2 heures de retard, le Clash monte sur scène pour 80 minutes de concert durant lesquelles Joe se moque ouvertement du public sous une banderolle explicite : « Les Clash ne sont pas à vendre ». Ils iront même jusqu’à se battre avec les membres de la sécurité et l’équipe technique à la fin de la représentation. L’attitude des Clash peut alors paraître paradoxale mais Joe s’en expliquera : « Le monde avait le regard tourné vers ce festival qu’il considérait comme représentatif du rock. On voulait bousiller cette satanée fête parce qu’on ne supportait pas qu’un millionnaire puisse se vanter d’avoir recréé un Woodstock pour son propre plaisir. »


    En 1984, Joe dira : « Je ne peux pas croire qu’on était devenu comme les gens qu’on essayait de détruire. On était devenu des pop-stars !
    On ne pouvait plus se regarder en face."

    Fin


    Vous fait aveuglément reference a la citation de Crass, mais leur premier album ep 12" The Feeding of the 5000" est sortit sur un label independant Small wonder records, label qu'ils quitérent suite quelques deboires avec les ouvriers de l'usine de pressage, il n'aurait peut etre jamais creé leur label. et c'est surement grace au profit de la vente de ce ep 12" qu'ils ont certainement pu monter leur label!!
    Et c'est sans probleme que je peut les détracter, ils ne sont pas exemptes de tous reproches.

    Certains devraient se préoccuper de leur réel ennemis!!
    Pour je le répétes se sera NI CLASH, NI CRASS
    je ne choisi pas entre la fourchette ou le couteau!!:nananana:
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Août 2010
  19. Révérend Bérurier

    Révérend Bérurier Membre du forum


    16

    0

    0

    6 Août 2010
    Re : The Clash

    Perso, je continu de penser que les Clash, bien qu'ayant certainement, comme d'autres, profité du business, reste un groupe respectable. Il a eu le mérite d'apporter énormément au punk et à la musique en général. En plus, c'est un groupe qui avait certainement plus de conscience politique que beaucoup d'autres à cette époque.
     
  20. *bip*

    *bip* Membre du forum


    42

    0

    0

    16 Août 2010
    Re : The Clash

    Après tout ce qu'a éxpliqué vinvin il n'y a plus rien à dire (je pense) les clash sont pas les seuls à s'être fais bouffer par le showbiz de plus c'etait le groupe qui était musicalement ( et peut etre meme au niveau des paroles) le plus abouti de la premiere vague : Je pense pas qu'on puisse cracher comme ça sur ce groupe qui a beaucoup apporté à la musique.
    Ensuite qu'on aime ou qu'on aime pas : Question de gout. :chut: