Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

Skinhead: gang de rue?

Discussion dans 'Forum Quebec Underground' créé par gearboxtv_qc, 4 Mai 2010.

  1. Monsieur B_qc

    Monsieur B_qc


    168

    0

    0

    29 Mai 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    Je veux pas faire mon gosseux sur des détails, mais ça c'est faux. C'est ironique que le rash utilise les trois flèches, parce qu'en fait, c'était un symbole utilisé par un groupe paramilitaire des années 20-30 associé avec un parti social-démocrate allemand. Les flèches montraient l'opposition au monarchisme, au nazisme et...au communisme, considérés comme les trois ennemis de la démocratie en Allemagne.
     
  2. moineau_qc

    moineau_qc


    42

    0

    0

    2 Mai 2010
    Re: Re : Skinhead: gang de rue?

    Vraiment? Bien merci pour l'info je vais faire des recherches histoire d'être mieux renseigne sur le sujet ;)
     
  3. Mamelon_qc

    Mamelon_qc


    394

    0

    0

    6 Avril 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    Bien sur, jme suis pas mal marré en regardant ta vidéo, et je sais très bien aussi que le type en coat de cuir est dans ton band, la vidéo a été publiée sur votre site officiel skyrock...8-) :D
     
  4. moineau_qc

    moineau_qc


    42

    0

    0

    2 Mai 2010
    Re : Skinhead: gang de rue?

    le skyrock....:D je trouve sa drole aussi, c'est mon guitariste qui à décidé. Personellement j'aime pas trop et il le sait, mais bon, c'est son choix de le maintenir vivant ;)
     
  5. therottenrats_qc

    therottenrats_qcThe Rotten Rats


    7

    0

    0

    3 Mai 2010
    Re : Skinhead: gang de rue?

    on voulai juste rire du gars qi nous avais provocer avec son screwdriver!!!
     
  6. QuebecUnderground

    QuebecUndergroundWebmaster Équipe technique


    3 729

    1

    0

    4 Avril 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    ca veut bien dire ce qu'ils veulent leur faire dire... la plupart des chapitres du rash l'utilisent pour signifier "égalité liberté solidarité", d'autres parce que les flèches pointent vers la droite et vers le bas donc sa signifie "bring down far-right"... Ca pourrait aussi bien dire bière baston et football, c'est très subjectif ;)

    assez drole le video de mamelon lol .... ou ta été cherché ca :p

    "You can't be neutral on a moving train" - Howard Zinn.
     
  7. Mamelon_qc

    Mamelon_qc


    394

    0

    0

    6 Avril 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    J'lavais trouvé sur leur skyblog/site officiel
     
  8. therottenrats_qc

    therottenrats_qcThe Rotten Rats


    7

    0

    0

    3 Mai 2010
    Re : Skinhead: gang de rue?

    mais moi parcontre je ne suis pas apolotiques comme mon amis!:rockon2:
     
  9. Neuskicrew_qc

    Neuskicrew_qc


    53

    0

    0

    22 Octobre 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    Juste pour en revenir à la violence chez les skins, un skin c'est un skin, et ça à toujours était un mouvement violent (d'un bord comme de l'autre). Une personne qui n'aime pas cette dite violence n'a rien à faire dans ce mouvement. Désolé pour ceux qui sont choqués mais c'est ça qui est ça, sinon allez voir les mouvements emos, hippie ou je sais pas trop quoi d'autre (peu-être le mouvement emo-communiste hein anarchoi hahaha). Et moineau, je pense pas à travers tes posts que tu sois vraiment ''apolitique'', tu serais plus sharp tant qu'à moi... Mais bon ce n'est que mon point de vu de très vilain ;)
     
  10. QuebecUnderground

    QuebecUndergroundWebmaster Équipe technique


    3 729

    1

    0

    4 Avril 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    Mouais moi la violence des skins ne me dérange pas, tant qu'ils sont violent avec ceux qui ont aussi choisi de l'être ;) C'est comme les bikers 1%istes, oui c'est indéniablement un mouvement violent et ceux qui ne sont pas violent n'ont rien à faire avec ces bikers là. Moi ils ne me dérangent pas, tant qu'ils sont violents avec ceux qui ont choisi le même mode de vie qu'eux, ils sont bien libre de s'entre-tuer ensemble.

    ????

    Beaucoup de sharp sont apos... L'apoliticisme n'est pas nécessairement synonyme de tolérer les nazis. L'anti-racisme c'est pas un camp politique comme le communisme ou l'anarchisme, pis encore là certains SHARP sont même pas militant anti-raciste, SHARP pour plusieurs c'est juste un étiquette pour de différencier des racistes. Après tout c'est "les skinheads contre les préjugés raciste" a la base ca veut dire qu'ils s'opposent au préjugé comme quoi tout les skins sont raciste...
    .....mais après tout ce n'est que mon point de vue de emo-communiste ;)
     
  11. therottenrats_qc

    therottenrats_qcThe Rotten Rats


    7

    0

    0

    3 Mai 2010
    Re : Skinhead: gang de rue?

    jsuis daccord avec anarchooi.......a la base les sharp cest vrm sa!
     
  12. Neuskicrew_qc

    Neuskicrew_qc


    53

    0

    0

    22 Octobre 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    Euh si on parle de l'historique des sharp c'est pas vraiment ça... Mais je pense pas que la soit la discussion, un sharp apolitique déjà je trouve que ça sonne drôle, car bon on s'entend qu'il y a une branche apolitique dans la mouvance skin tout autant qu'il y a une branche sharp et que ces deux la sont bien dissociées. S'opposer au racisme est déjà une forme de politique quoi que tu puisses en dire... Puis tu dis que certains sharp ne sont pas militants anti-raciste ? Alors ils ne sont pas sharp, ils sont simplement non-raciste, car bon Skin Head AGAINST Raciale Prejudice ça veut dire ce que ça veut dire je suis désolé, c'est une opposion franche et un militantisme contre le racisme c'est tout. Et oui peu-être que ça veut dire qu'ils sont pas comme les nazis mais ça veut aussi dire qu'ils sont contre le racisme, ce qui engendre fatalement une prise de position et une forme de militantisme. Donc pour faire court je dirais qu'un apo peu-être ''non-raciste'' mais a partir du moment ou il devient ''anti-raciste'' il prend une voie militante et politisée et donc n'est plus apo...
    Anarchoi pour le ''emo-communiste'' je te reporte aux conversations sur ''rash contre cdm'' j'avais posté un post ou je parlais de ça...
     
  13. trjn_sknhd_qc

    trjn_sknhd_qc


    11

    0

    0

    20 Juillet 2010
    Re : Skinhead: gang de rue?

    En effet, pas grand chose de criminel, sauf quelques bastons ici et là sauf que même ça, ça à l'air assez tranquille...
     
  14. Hans_qc

    Hans_qc


    17

    0

    0

    30 Janvier 2011
    Re : Skinhead: gang de rue?

    ci il faudrai ce fier a tout les prejuger tous les punk cerai des junki alcolo les skin une bande de crink racisme les metaleux toute des sataniste qui brule des eglise les hippi des fumeux de pot pis des nudiste
     
  15. annie_qc

    annie_qc


    3

    0

    0

    30 Avril 2013
    Re : Skinhead: gang de rue?


    wow hahahaha est bien bonne celle la !!! moi je dis que oui toutes les deux sont des gangs de rue dès que tu portes un nom et que tu défends son titre tu fais partie d'un gang .
     
  16. annie_qc

    annie_qc


    3

    0

    0

    30 Avril 2013
    Re : Skinhead: gang de rue?

    moi je di que un groupe qui se dit contre le fascisme . . . contre le racistes . . . l'extreme droite . . . mes contre l'intolérance . . . ses pas un peux intoléren sa pi avec toutes se contre ... la ! sa fai pomal gang de rue ! :ecouteurs: :rifle: :rifle: :rifle: :rifle: :rifle: :rifle: :rifle: :'( :'( :'( :'(
     
  17. QuebecUnderground

    QuebecUndergroundWebmaster Équipe technique


    3 729

    1

    0

    4 Avril 2008
    Re : Skinhead: gang de rue?

    N'importe quoi.

    Donc selon toi on combat l'intolérance en tolérant l'intolérance parce que si on ne tolère pas l'intolérance on est intolérant donc gang de rue ? Wow.
     
  18. Pékan Fou_qc

    Pékan Fou_qc


    3

    0

    0

    11 Mars 2014
    Re : Skinhead: gang de rue?

    Ouais, bin, désolé de réveiller un vieux thread de 4 ans, mais, bon, je me suis dit que je pouvais donner une version "inside" de tout ça. Asseyez-vous, ça risque d'être long, mais je vais essayer de faire ça court.

    Je suis ce qu'on peut appeler un Skin depuis 1981. Avant ça, j'ai commencé par écouter du reggae et du ska, du R'N'R, du New-Wave, du métal. Dans ce temps-là, c'était les cheveux longs, Led Zed, Deep Purple, Queen... les vestes à carreaux et les bottes de travail brunes à cap d'acier... mais moi, je ne me suis jamais identifié à tout ça...

    Au début, y'avait pas de ségrégation; t'étais Punk ou alterno (plus "mou", si on veut). Mais on vivait tous ensemble; les Hard-Métal (les "studés" vs les post-hippies à veste à carreaux...), les punks, les alternos... Le hardcore commençait tout juste à percer nos cerveaux, le Oi séminal était là (Sham 69!), mais il n'était pas encore un phénomène en soit, pas ici, du moins... on était tous des punks, plus ou moins.
    Ce qui nous unissait, c'était le rejet de l'autorité, le besoin de se trouver un avenir et surtout, de faire la fête.
    La plupart des skins étaient soit libertaires ou libertariens et/ou révolutionnaires (sans nécessairement être commie) et surtout, on travaillait presque tous et pour le temps, on avait d'assez bonnes jobs.

    Plusieurs d'entre nous étaient autant dans le HC que dans le Oi!, le reggae, le ska, la vie était cool. En plus des shows dans les squats (mtl HC :) ) et les "locaux", y'avait des shows à plein d'endroits, Concordia, les Foufs, le Rising Sun, etc, etc, ou plusieurs d'entre nous partageaient des substances en écoutant du reggae avec les rastas Jamaïcains et Haïtiens entre deux shows...
    Bien sûr, des fois, y'avait des tensions, mais, bon, t'sais, les liquides et autres substances, ça fait pas toujours bon ménage avec l'adrénaline et la testostérone... :)
    En tout cas, encore une fois, y'avait pas vraiment de tensions - de la violence, oui, mais la violence dite gratuite, c'était pas super commun - à part certains bullies hyper-intoxiqués, mais, généralement, ils se faisaient replacer assez vite.
    Je dirais même qu'une partie de cette violence avait lieu parce qu'on se faisait souvent "challenger", à cause de notre air "tough", par d'autres citoyens intoxiqués en quête d'émotions fortes.. mais qui s'y frotte s'y pique, comme on disait...

    Dans ce temps-là, avoir un tattoo de totenkopf, une croix gammée, une croix pattée, ça voulais simplement dire que tu étais un rebelle, que tu crachais sur l'autorité, que tu étais marginal, un punk, quoi. Oui, y'en avait qui étaient raciste, mais ça, c'est comme n'importe quoi; tout le monde finissait par s'entendre quand même.

    Plus ça allait, plus il y avait de "skins"... et là, est arrivé les "suprémaciste" qu'on appelait "bébés skins" qui tripaient sur les bands du FN et du BM. Au début, ils ne faisaient qu'écouter leur "miouze" et boire de la bière... tout le monde s'en foutait, le mouvement n'annonçait pas de mobilisation de masse, c'était marginal dans la marginalité.

    Plus on avançait dans les années '80, plus on avait à "dealer" avec ces "néo-nazis", autant punks que skins, mais dans les faits, les tensions étaient minimes. Même le (feu) Gros Mich et son frère (feu) Richard tolérait plusieurs "suprémacistes" (softs) dans leur entourage, alors, vous comprendrez, c'était loin de la grosse tension.
    Mais ça n'a pas duré. Le début des années '90 a marqué un virage. Comme la scène de Montréal a toujours eu des liens avec les scènes de Boston et de NYC, ça n'a pas été long que l'idée du SHARP se développe ici aussi, mais si t'étais déjà "original skinhead", ça ne t'affectait pas, quoique beaucoup d'entre nous ont adhéré au "mouvement".
    Mais, encore une fois, la plupart de nous, on en avait absolument rien à cirer de tout ça. On s'en foutait royalement. On vivait plutôt notre vie à boire de la bière, voyager, avoir du fun (et travailler) et quelques batailles de rues.
    Je dirais sans peur de me tromper, que la plupart des skins étaient nationalistes (dans le sens d'être fiers de ce que nous sommes) et avant les conneries de RAC et autres, porter un drapeau du Québec, du Canada, de la France du UK ou des USA, sur son jacket c'était totalement normal pour un punk ou un skin, surtout chez ceux d'entre nous qui voyageaient beaucoup. Y'avait aucune consonance raciste ou quoi que ce soit, bien au contraire, ça créait des liens.

    Puis, du jour au lendemain, tout à basculé. Un certain gars de la "gang" est passé de nationaliste francophone catholique à "dragon à tête de taie d'oreiller" et tout à changé. Les suprémacistes sont devenus encore plus suprémacistes. Internet est aussi arrivé en même temps. Ça n'a pas été long pour que les "bones" "s'organisent", ou, du moins, ils se sont partagé leur propagande dans les "chat boxes" et EffNet-IRC.

    On se faisait étiqueter de nazis par le L.A.M. à cause de nos tattoos - qui n'avaient aucune signification raciste, de certaines relations ou autres raisons, mais, bon, on ne s'en ai jamais vraiment formalisé et conforme à l'esprit original du punk, on aimait même plutôt cette controverse.
    On a jamais cherché la bagarre gratuite, mais on ne l'a jamais refusée non plus quand elle se présentait.
    À ma connaissance, et j'ai pas mal traîné dans les rues de Mtl, c'était pas chose commune que de lyncher d'autres punks sans raison et gratuitement (d'ailleurs, plusieurs punks se sont essayés à lyncher d'autres punks à plus d'une occasion, la rue, ça n'a jamais vraiment été un élément "peace and love") ou n'importe qui d'autre.

    Perso, j'aurais bien aimé que le SHARP ne soit jamais identifié ni au Communistes, ni aux Antifas et que ce soit resté une faction neutre, de n'avoir rien à faire du racisme c'est déjà une position forte en soit.
    Des skins, comme des punks, des métals etc, il y en a de toutes les allégeances politiques, droite, gauche, centre et apos.

    Maintenant, pour ce qui est de l'effet "gang de rue", à ce que je sache, la plupart des groupes le moindrement organisés se font étiqueter comme tel par les "forces de l'ordre". Que ce soit le RASH, le SHARP, le FSU, ou tout autre "organisation", même les antifas et les fafs, les communistes et les anarchistes sont "tagués".

    Bon, bin, désolé de ce long texte, mais il fallait remettre tout ça en contexte, parce que vraiment, le mouvement était là bien avant les années charnière du début '90.....

    Un vieux bouc Skin qui trouve ça vraiment con ce qui se passe en ce moment... il me semble qu'on aurait plutôt tous intérêt à travailler à abattre ce système et le refaire du mieux qu'on peut.... mais, bon... c'est la nature de la bête...
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Avril 2014
Chargement...