Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

Que lisez-vous en ce moment?

Discussion dans 'Musique, scène punk et skinhead' créé par Mamelon, 20 Août 2009.

  1. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
    « L’usage de drogues n’est ni une perversion, ni un crime, ni même une maladie, mais l’expression d’un besoin d’ivresse profondément ancré au cœur du psychisme humain » :


    Drogués de tous les pays, unissez-vous !
     
  2. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
    « Le livre Pour l’autodéfense féministe, écrit par Mathilde Blézat et paru aux Éditions de la dernière lettre, est un ouvrage qui présente concrètement les expériences de stages d’autodéfense féministe, telles que vécues par l’autrice elle-même ainsi que par 80 personnes qu’elle a rencontrées à l’occasion de ce travail, de même que des échanges avec des formatrices.

    L’autrice revient relativement brièvement sur l’histoire de l’autodéfense féministe comme "mise en pratique du féminisme", avant d’aborder la diversité des participantes et les questions de mixité choisies.
    L’implication des formatrices permet de proposer des stages en co-construction s’adressant vraiment à toutes les femmes, cis et trans, blanches et racisées, de toutes conditions physiques, avec différents handicaps, de tous âges, etc.

    L’impact concret sur de nombreuses participantes permet de conclure à un « avant et un après » par rapport à cette expérience de stage.
    Enfin l’autrice donne les contacts des associations en France, en Belgique et en Suisse romande.
    Ce livre est un outil militant efficace, inclusif, à mettre entre toutes les mains!»

    Pour l’autodéfense féministe. Entretien avec Mathilde Blézat – CONTRETEMPS
     
  3. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
    Un véritable cauchemar pour les femmes américaines !

    "Autre front, encore : certains États anti-avortement comptent mener la bataille de la télémédecine et celle du courrier, pour interdire l’envoi de pilules abortives. Le but est d’enfermer les femmes sur leur territoire.
    Pour elles, le cauchemar ne fait que commencer "


    Quand Internet pourrait se retourner contre les femmes
     
    celadrel apprécie ceci.
  4. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
    Un ou 2 konnards de membres du forum se reconnaîtrons ici : La culture du viol dans les scènes punk et métal


    « Tous coupables »

    Sur « l’assourdissant mutisme » ou invectives des hommes envers les femmes après chaque affaire de type « #Metoo », qui témoignent de leur implicite complicité.

    Les hommes face aux violences sexuelles : « petits secrets d’une grande lâcheté »

    De #BalanceTonPorc à #MetooMusic,
    "A chaque fois, la libération de la parole de la femme se trouve irrémédiablement prise pour cible par un nombre incalculable d’experts autoproclamés"





     
    Dernière édition: 24 Juillet 2022
  5. celadrel

    celadrel Uploadeur Équipe technique Membre actif


    9 681

    2 475

    233

    18 Mars 2020
    Homme
    Île-de-France, France
    Un ou 2 konnards de membres du forum se reconnaîtrons ici

    HD à ton avis , elle est bien sourcée dans la calomnie. Insultant dans l'anonymat (là des concernés) de peur de ne pas assumer.

    mimi , ouvrir le forum et voir ce genre de litterature (non), de propos( non non plus) , de prose (non à contrario de HD) , de vomissure de ta par MIMI, cela me fatigue pas mal et tant par conséquence à m'énerver sérieusement.
    Si tes textes ont leur place sans problème mais tes propos préliminaires tachent leur existence.
     
    HNORD apprécie ceci.
  6. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
    Publication de Claire Simone Dworkin, 2019, pour remettre les pendules à l'heure deux secondes.

    "Lettre ouverte à celui qui se voulait féministe.
    ----
    (avertissement mi-figue, mi-raisin et re-mi-ours-derrière : cette lettre n'est aucunement une apologie à la violence et à la haine, et quiconque en déduirait cela à la lecture de ce message n'est qu'un petit rigolo, à qui nous conseillons, en toute chaleureuse amitié bienveillante, d'aller jouer à colin-maillard sur l'A86)(n'oublie pas ton protège-dents, du coup)
    ----
    Au début, j'avais commencé cette tribune en visant nominativement un gugusse qui se prenait pour Batman, et en fait, on m'a dit de me calmer, que répondre n'attiserait que plus fort les feux de la haine des givrés des internets. Alors je reformule, et ça tombe plutôt bien, parce qu'en fait, en y réfléchissant (ça m'arrive), ce pamphlet ne vise pas un zazou isolé, mais en fait, tellement, tellement de mecs, que c'est pas plus mal de revoir la copie.
    Alors voilà, ma lettre s'adresse à toi, cher bonhomme qui vient expliquer aux pauvres connes que nous sommes ce que c'est que le féminisme, comment on devrait militer, à quel moment et où il faut le faire (parce que toi tu sais), et puis que l'égalitarisme, c'est mieux que le féminisme, parce que le féminisme, c'est misandre, c'est nuisible, c'est haineux. Le féminisme, tu l'aimes que quand il fout des parallèles partout, des symétries, comme ça, c'est cool, les violences sont des deux côtés, ça te rassure et ton monde est bien équilibré.

    On va commencer par un postulat simple, qui va peut-être briser ton petit coeur de bonhomme investi dans La Grande Cause de l'Égalitay, mais comme la plupart des mecs qui militent sur facebook ou ailleurs, tu ne sais pas de quoi tu parles quand tu abordes le féminisme, un concept casse-gueule pour les godelureaux qui pensent tout savoir et qui ont toujours eu l'habitude de regarder leur nombril, j'en conviens.

    On va le dire tout net: tu ne sais pas ce que c'est. Avoir été un homme battu ne fait pas de toi un expert, ni en matière de violences conjugales, ni en matière de féminisme tout court. Avoir été largué salement ne te rend pas spécialement connaisseur des séparations difficiles ou violentes. Avoir été violé, et je ne te le souhaite pas, mais ça arrive, ne te rend toujours pas spécialiste, ni en féminisme, ni en viol. C'est d'ailleurs ce que j'ai toujours pensé, même pour les femmes, puisqu'il y en a qui militent activement contre leurs soeurs: non, avoir vécu quelque chose ne rend pas expert en la matière, ça n'est qu'une expérience parmi d'autres. Ce qui importe, c'est la vision macro-sociétale de la chose. Et ça, quand on parle d'abord de soi, c'est dur à faire, j'en suis la première à en convenir.

    Tu arrives la bouche en coeur pour nous expliquer que le radicalisme, c'est mal, je te laisse galoper encore un peu et tu nous décris avec une barbe et une ceinture d'explosifs, prêtes à faire péter un stade de foot ou une salle de sport, right?, et que le féminisme, c'est pas comme ça, parce que toi, t'es pour l'égalitay, t'es pour l'humanisme, t'es pour la modération. Les extrêmes, c'est le mââââl. Ça rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, ça rappelle les blacks blocs ou Action Directe, brrr, ça fait peur !

    Alors allons-y franco: nous, on t'emmerde, toi et tes leçons à deux balles. Ferme deux secondes ton clapet pour UNE FOIS DANS TA VIE, et ouvre un peu tes esgourdes: y a pas 36 féminismes, actuellement, y a deux vagues: la 2nde vague, le féminisme radical, héritier des luttes post-68ardes, principalement constitué de lesbiennes velues misandres qui vivent avec 68 chats loin dans les bois (non) (enfin si y'en a sûrement, mais écoute, fais-toi l'idée que tu veux de nous, on s'en bat les shnitzels), et le féminisme queer ou intersectionnel, qui regroupe tous les "féminismes adjectivés" (féminisme islamique et compagnie, tiens un peu de lecture pour resdecendre sur terre: Féminismes adjectivés: TOUCHE PAS A MON PATRIARCAT?) (attention, y a peu d'images et beaucoup de mots, je te préviens) et je vais te confier un truc: c'est pas trop nos copines, par là-bas. Même si on a toutes à coeur de défendre les intérêts des femmes et de promouvoir le maintien de leurs droits, on est pas du tout d'accord sur la façon de s'y mettre ni comment. Mais passons : ça, c'est nos affaires, on les règle entre nous en s'ignorant autant que faire se peut.

    C'est la vie, ça arrive dans plein de courants politiques. C'est pas pour autant qu'on va se menacer mutuellement de mort, s'agresser. Enfin, normalement. En général, quand ça dégénère entre nous, c'est qu'un porte-couilles fait irruption dans la lutte.

    Alors bon, là, je sens que t'as eu ton heure de gloire après une petite traversée du désert dans une petite vie monotone : t'es content, d'avoir screenshoté d'horriiibles publications d'un groupe-féminiss-radical-horriblement-haineux, dont tout le monde d'un peu averti avait bien pigé que c'était humoristique: tu penses vraiment qu'on va se balader dehors avec un sécateur pour couper des noix masculines ? Non désolée... Déjà on a autre chose à faire, et puis on est pas des mecs, nous, on en reste toujours au stade de la blague, de l'humour noir... Contrairement à certains qui passent à l'acte, tu sais par exemple le mec qui a décapité sa copine, Bianca, 17 ans, et a publié son cadavre sur internet, et que ça a excité un paquet d'autres mecs, de voir une femme décapitée? Hein? Tu vois le genre, quoi, j'te fais pas un dessin, des faits-divers dans ce genre, y 'en a whatmil chaque semaine... Malheureusement pour nous, mauvaise pioche ! Same player, don't play again, you died.

    T'es content d'avoir rameuté quelques contacts de soutien, peut-être même d'avoir été écouté par les poulets quand t'as déposé ta plainte pour "publication-haineuse-misandre-horriblement-horrible" ? T'as du bol, parce que nous quand on va chez les flics, on est jamais écoutées, ils s'en branlent, ils disent que si on est violées c'est qu'on l'a bien cherché, quelle idée de sortir dehors dans la rue ! et au mieux, ils n'ont jamais de temps à nous consacrer et passent nos plaintes en main courante, forcing oblige.

    T'es rassuré ? T'as le sentiment d'avoir été un justicier du net?

    Je vais te dire, moi, ce qui se passe réellement : tu nous fait chier. Tu nous emmerdes avec tes leçons, on en a rien à branler. Tu veux faire du concret? Infiltre donc les réseaux pédophiles comme nos copines en Belgique, va demander à Schiappa plusse de moyens pour nos refuges et associations, milite auprès de tes potes pour qu'ils arrêtent de violer tout ce qui a un vagin, c'est pas les combats qui manquent. Au pire, je sais pas, moi, ouvre une ligne d'écoute pour hommes battus ou violés, créée ta propre association, chasse ton propre animal, mais arrête de coloniser nos luttes ou de nous combattre parce que concrètement, tu sers archi à rien à part défendre la Réaction. La Réaction, oui, constituée de débiles misogynes, dont t'es le premier à dénoncer les actes si, et seulement s'ils sont basanés et un peu trop musulmans sur les bords.

    Mais guess what? Ils sont partout, les petits misos. Partout. En France, ailleurs, partout. On se tue à vous le dire, mais vous vous en cognez: ce qui importe, c'est de tanner les horribles-féminiss-violentes-misandres.
    Ben oui mais non : quand tes combats se focussent principalement contre les femmes, alors que concrètement, tu risques rien dans ta vie de la part d'une femme (statistiquement), tu n'a jamais peur en sortant le soir à cause des femmes, tu te feras jamais violer, c'est misogyne, oui. J'espère que cette vérité te fait pas trop mal à ton p'tit coeur de justicier.

    Là je vois que dans tes screenshots de publications-haineuses-misandres, t'as même pris celui qui concerne un ciné-débat sur le "porno féministe" qu'on dénonçait ? C'est quoi ton problème exactement, tu vas venir nous expliquer que c'est haineux d'être contre le porno? T'es à ce point ignare du féminisme pour ne pas savoir que la prostitution et le porno font partie intrinsèque du coeur de nos luttes? Tu méconnais à quel point c'est nuisible aux femmes? Je te laisse un peu chercher sur internet les chiffres, ils ne manquent pas sur ce sujet.

    Hé oui, en 2019, fresh news, des mecs se branlent encore sur des pornos où les actrices sont mortes d'overdose, ou de suicide depuis. C'est glamour, hein, le porno? Le joli porno qui déshumanise les femmes en les catégorisants selon leur origine ethnique, leur forme de corps, leur glabritude, leur âge. L e sympathique porno qui fait croire aux mecs que les lesbiennes passent leur temps à faire des ciseaux, ou que les femmes adorent se faire un gang bang (non). Le porno qui déforme complètement la vision du sexe chez les hommes, et qui normalise les comportements de plus en plus violents (même les actrices de X le disent), qui industrialise le filmage du viol des femmes. Et aussi, par conséquent, celui des enfants.

    La quasi totalité des "clients" de porno sont des pauvres losers qui haïssent les femmes au point d'être excités quand elles sont malmenées devant la caméra et qui n'en ont rien à foutre si elles sont enceintes, droguées, ou mortes depuis le tournage. Ça leur file sans doute un petit moment de gloire et de jouissance d'avoir "dominé" un petit moment celles qu'ils détestent.

    A la limite, cantonne-toi aux seuls sujets qui font débat chez les masculinistes qui te soutiennent, comme il n'y a pas de chiffres prouvant un lien de cause à effet, et puisque visiblement tu choisis comme la majorité des mecs qui militent ,le camp des couillards: le suicide des z-hommeuh. Ou ceux qui meurent sur les chantiers ou dans les usines, tiens. Ou le fait que vous crevez plus jeunes parce que votre espérance de vie est amoindrie par vos comportements violents. En voilà une injustice! Ça n'a aucun rapport avec les femmes, mais passons, hein, ça fait un petit combat à mener pour les 30 prochaines années, non?

    Donc arrête deux secondes tes idées de réciprocité et de justice quand tu abordes le féminisme : y'en a pas. Y a pas de symétrie, dans les violences hommes/femmes. TOUS les chiffres, en France et dans le monde, hier et aujourd'hui, démontrent la profonde inégalité en matière de violences, quelles que soient celles dont on parle. Même la garde alternée, oui. Même en matière de violences conjugales, oui. Même en matière d'infanticides, oui (oui oui, le fait que les mères soient plus nombreuses à être condamnées ne signifie pas nécessairement qu'elles soient plus nombreuses à tuer les gamins, juste qu'elles sont plus... condamnées, c'est tout ce que dit ce chiffre). Hé ouais, tu vois, en matière de violences, les femmes auront toujours une longueur d'avance sur toi et tes congénères, quoiqu'il arrive.

    C'est pas une victimisation, c'est un constat: nous sommes victimes. De la classe des hommes. Statistiquement.

    Point barre.

    Prostitution, viols, agressions sexuelles, exploitation matricielle, humilitations, pornographie, objectification, pornification, pudorisation de nos corps, épilation, injonctions de beauté, de minceur, de raideur de cheveux, de couleur de peau, mutilations génitales, attaques à l'acide, féminicides, maltraitances obstétriques, IVG, défavoritisme en matière d'héritage, tâches domestiques, institution du mariage, pensions alimentaires, accès à l'éducation et l'instruction, ... et j'en ai oublié tant ! Il y a TANT de sujets.

    Et retiens bien ça : et ce n'est pas parce que toi, tu n'y es pour rien personnellement dans ces discriminations, que ça disparaît subitement ou que la classe des hommes n'y est pas pour quelque chose, de près ou de loin. Et ce n'est pas parce qu'une partie des femmes participe à sa propre exploitation et à son aliénation que la classe des hommes n'y est pas pour quelque chose, de près ou de loin.
    On ne te demande pas ton opinion là-dessus: c'est un fait. C'est corroboré par maints études, maints observatoires gouvernementaux ou indépendants, maintes analyses historiques, maintes associations. Tu n'es pas dieu, tu ne sais pas tout, l'humilité c'est d'accepter que tu t'engages sur une voie que tu ne connais pas et dont tu as tout à apprendre.

    La guerre des sexes existe depuis belle lurette, on t'a pas attendu pour s'en rendre compte, on la VIT,
    chaque femme violée ou assassinée est une morte de plus dans cette guerre qui fait plus de mortes que le terrorisme en France, sur la même période de temps, alors que les moyens qui sont consacrés à ces deux sujets sont totalement à l'opposé. Ce que tu as découvert un jour dans ta propre expérience personnelle, nous on l'a vécue déjà puissance mille, de maintes façons que tu ne pourras jamais imaginer.

    Pratiquement chaque femme a vécu une agression sexuelle dans sa vie (même si elle ne le sait pas toujours), une sur six a vécu un viol dans sa vie (même si elle ne le sait pas toujours), plus d'une centaine est assassinée par son conjoint ou ex-conjoint chaque année (ah bin ça, elle le sait, du coup), des milliers d'autres se font taper chaque jour. Et ça, c'est juste ce qui est le plus choquant, le plus visible.

    Flora Tristan disait « L’homme le plus opprimé peut opprimer un être, qui est sa femme. Elle est le prolétaire du prolétaire même », et vu son existence miséreuse, elle savait de quoi elle parlait, la bougresse!

    Ça fait des siècles que les femmes sont discriminées, assujéties à leurs maîtres mâles comme des biens meubles, considérées comme sous-citoyennes, et maintenant que l'égalité de droits est acquise, il reste le plus dur: l'égalité sociale, celle qui change les moeurs. Celle par exemple, qui ferait que si des mecs féministes voyaient des hommes se réjouir d'une femme décapitée sur internet, hé ben ils se regrouperaient et manifesteraient en masse contre ces ordures. Juste une idée en l'air... chuis pas chienne, je te dis pas comment militer, moi: choisis le mode d'action que tu veux : manif, sit-in, goulag, topless devant le sénat, fais comme tu veux, tant que tu fais autre chose que de nous faire chier? Un truc constructif et vraiment féministe, pour changer.

    Parce que jusqu'ici, côté radical ou côté queer, on se sent quand même vachement seules, le silence masculin de soutien est assez assourdissant... et les actions de terrain, j'en parle pas: inexistantes.

    Donc maintenant, tu prends des cliques et tes claques (et non, c'est pas une menace, t'as vu, HUMOUR WINK WINK), et tu la boucles, et je parle pas de tes cheveux ou de tes poils de zboubi. Aborde un sujet que tu maîtrises, et ferme ta mouille à tout jamais sur ce qui te dépasse. Tu vois, moi je parle pas de physique quantique, je donne pas mon opinion sur la politique au Guatémala, et je la boucle quand une personne racisée m'explique ce qu'elle vit: je connais pas trop ces sujets, je les vis pas trop, donc j'écoute.

    Et si tu veux, par miracle, un conseil de lecture, n'hésite pas, moi et mes frangines, on se fera toujours un plaisir de te filer des références pour te culturer sur le sujet. C'est pas les traités qui manquent depuis le temps qu'on carbure sur le sujet. Mais je te préviens: ce sera vachement moins gratifiant que d'aller pérorer sur les internets sur comment les féministes radicales sont vilaines et comment toi tu vois le féminisme, hein, la lecture c'est pas une course au "like".

    Seras-tu capable d'encaisser ça?

    PS : mon compte ayant été bloqué 24h à la suite de signalements sur plusieurs de mes posts, j'adresse mes fidèles salutations aux guignolos qui se sont excités comme des fifous depuis hier, et je vous indique que mon glorieux 42 s'assied nonchalamment sur vos attentions si touchantes. Si c'est pas moi, ce sera une autre: nous sommes les 50%, faites-vous y (faites-y vous? y-faites-vous ? sépa, osef).

    Bisou d'une féministe tellement misandre et haineuse des zhommes, qu'elle a toujours adoré et estimé son compagnon, ses frangins, père, oncles et nombreux potes... à se demander pourquoi et comment elle vit encore harmonieusement avec eux !"
     
    HNORD et celadrel aiment ça.
  7. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
  8. celadrel

    celadrel Uploadeur Équipe technique Membre actif


    9 681

    2 475

    233

    18 Mars 2020
    Homme
    Île-de-France, France
  9. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
  10. celadrel

    celadrel Uploadeur Équipe technique Membre actif


    9 681

    2 475

    233

    18 Mars 2020
    Homme
    Île-de-France, France
  11. celadrel

    celadrel Uploadeur Équipe technique Membre actif


    9 681

    2 475

    233

    18 Mars 2020
    Homme
    Île-de-France, France
  12. celadrel

    celadrel Uploadeur Équipe technique Membre actif


    9 681

    2 475

    233

    18 Mars 2020
    Homme
    Île-de-France, France
  13. KANAL

    KANAL Uploadeur Membre actif


    3 264

    2 410

    109

    14 Juin 2019
    Homme
    Bessèges
    Article écrit par Pauline Le Gall, journaliste pigiste culture, Pauline LE GALL , que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd'hui.
    & oui, je me suis fais chier à le lire ... !
    Pourquoi devrais-je faire confiance & accorder tout mon crédit à cette personne qui écrit également pour "la vie"(journal/site chrétien d'actualité) & "le figaro"(on connaît tous ...), entre autres médias mainstream ...
    Pas certain que cet article ait sa place ici ... ?
    Ce n'est pas parce qu'il y a les termes "féministe/féminisme" dans le titre d'un article, que c'est forcément un "bon article" publiable sur ce forum.
    Bien vu tes sources & tes références ... !
    C'n'est pas toi qui nous a rappelé à plusieurs reprises qu'ici on était sur un forum Punk, Antifasciste, Anarchiste ??!!
     
    Dernière édition: 18 Août 2022
  14. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
    T'es crame toi... T'es un terf de merde, transphobe, sexiste, complotiste, bon ok, c'est toi qui a inventé l'eau chaude on le sais, mais maintenant si tu pouvais faire de la glace pour sauver les ours blanc sur la banquise t'es tellement doué, t'es une légende là bas tu sais et puis t'es tellement plus rebelle que tout, que tu pourrais... Non, bah non tu peux pas être un "rebeylle" puisque tu n' es qu'un foutu terf sexiste
     
    Dernière édition: 19 Août 2022
  15. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France

    Ça va ta pas trop mâle à la bi.. à la tête ?
    FB_IMG_1660860295678.jpg
     
  16. Mireille

    Mireille Membre actif


    1 270

    396

    44

    15 Mai 2021
    Femme
    Brittany, France
    "
    Malheureux, désemparés, culpabilisés... À en croire certains, les hommes traverseraient une crise de la masculinité dans les sociétés occidentales hyper féminisées.

    De quoi cette prétendue « crise » est-elle le symptôme ? Dans une enquête éclairée et nécessaire, Francis Dupuis-Déri discute l’origine et la signification politique de cette rhétorique qui a pour effet de susciter la pitié envers les hommes, de justifier les violences masculines contre les femmes et de discréditer le projet de l’égalité entre les sexes.

    Un indispensable contre la rhétorique masculiniste !

    ►La Crise de la masculinité - Autopsie d’un mythe tenace◄
    Aux Editions Points
    ►►►La Crise de la masculinité - Autopsie d’un mythe tenace - Poche - Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
     
  17. popc

    popc Membre du forum


    27

    10

    2

    Philippe Corcuff, La Grande Confusion - Comment l’extrême droite gagne la bataille des idées

    et en parallèle

    Julien Suaudeau et Mame-Fatou Niang - Universalisme

    Laïcité, une aspiration émancipatrice dévoyée". Roland PFEFFERKORN
     
  18. KANAL

    KANAL Uploadeur Membre actif


    3 264

    2 410

    109

    14 Juin 2019
    Homme
    Bessèges
    Ah ouais ??!!!
    Mais tu n'sais vraiment pas c'que tu racontes toi, tu utilises des mots sans en connaître le sens , c'est grave ...
    Pourrais tu m'expliquer comment je peux être "terf" & "sexiste" en même temps ??? Tout en étant aussi, d'après toi, "anti-féministe" ... tout ça, ça n'colle pas vraiment ensemble ... !

    TERF :
    - Nom commun - (Néologisme)
    (LGBT) Personne militante féministe qui exclut les femmes trans des luttes pour les droits des femmes ou des espaces féminins.
    - Adjectif- (Néologisme) (LGBT) Qui se revendique féministe et exclut les personnes trans.
    SEXISME :
    - Nom masculin -
    Attitude discriminatoire fondée sur le sexe.

    Je serai donc sexiste & militant féministe ??? On en apprend tous les jours ... !
    Donc, si on suit ton "raisonnement", en tant que sexiste/féministe, je devrai théoriquement détester les mecs ... comme toi ... !
    Pourquoi tu m'prends l'chou alors ??!!
    Décidément, t'es total à l'ouest toi, vaudrait mieux qu'tu la fermes ...
    & désolé pour toi qui ne m'connais pas, mais je ne me reconnais pas du tout dans ta "description" ... !!
    Occupe toi un peu d'ton cul, ça changera, & fous la paix à ma "bi.." & à ma tête, je n't'ai rien demandé & ça n'te concerne pas ... !
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 48)

  1. freedomcat
  2. MatDaKat
  3. kev-D
  4. alx
  5. solublex30
  6. Tartiflex
  7. JimmyJazz
  8. K-wët
  9. lefestifanarchiste
  10. Haru
  11. Zarutas
  12. AAKUAN
  13. romi
  14. Jayrem
  15. bedo
  16. Crayon
  17. Lablatte
  18. noir les horreurs
  19. kibab
  20. Tikia
  21. Zaroska
  22. blop
  23. skamérakassé
  24. jhieronimas34
  25. miro
  26. Bernard Black
  27. kibave
  28. jp31
  29. vimaire
  30. chapouk
  31. nico37
  32. tamer
  33. ninaa
  34. Fabien zolowski
  35. celadrel
  36. KANAL
  37. HNORD
  38. servina
  39. Dreamea
  40. webebel
  41. kony
  42. Mireille
  43. allpower
  44. cedau77370
  45. al kaka prout
  46. Griffu
  47. M.A.C.
  48. popc
Chargement...