Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

La situation s'arrange en France

Discussion dans 'Débats politiques, activisme et luttes sociales' créé par Nyark nyark, 26 Août 2008.

  1. Nyark nyark

    Nyark nyark Membre actif


    1 350

    1

    7

    10 Août 2008
    Je sais que cela aurait plus sa place dans resistance.tk, mais je ne peux m'empêcher de tenter de vous faire partager ma révolte devant de telles pratiques :

    "SECU : On n’arrête pas le progrès pour renflouer (ou vider) les caisses.
    La Sécu sans pitié avec un sans-papiers

    LIBERATION De notre correspondant à Orléans MOURAD GUICHARD QUOTIDIEN : mardi 26 août 2008

    La caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de Paris vient d’assigner l’un de ses assurés devant les tribunaux au motif que ce dernier était dépourvu de papiers en règle.

    S’appuyant sur ce constat, la CPAM lui réclame le remboursement de «prestations en nature d’un montant de 475,92 euros».

    Seulement voilà : durant ses sept années de présence sur le sol français, Abdul, le ressortissant mauritanien incriminé, a toujours payé rubis sur l’ongle ses cotisations maladie.

    Abdul est arrivé en France en mars 2001. Depuis lors, il travaille sans discontinuer et multiplie les contrats d’intérim. Il satisfait son agence d’intérim au point que cette dernière l’en félicite par écrit. Il paye des impôts et cotise donc à la Sécurité sociale.

    Pour pouvoir résider et travailler en France - et accessoirement ne pas retourner en Mauritanie - Abdul reconnaît avoir produit de faux papiers.

    Logiquement, et malgré l’insistance de l’agence d’intérim qui produit une promesse de «mission d’intérim de très longue durée» afin d’obtenir sa régularisation, la préfecture de l’Essonne lui signifie, par un courrier daté du 6 février 2008, qu’il tombe sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière et l’invite à «quitter le territoire français par (ses) propres moyens».

    L’action menée par la CPAM révolte l’association Sos soutien aux sans-papiers qui suit le dossier d’Abdul. «Mais ce qui n’est pas mentionné dans cette procédure pénale crapuleuse, c’est bien le montant touché par la CPAM pendant sept années, s’étrangle Solange Odiot, militante de l’association. Ils ont bel et bien encaissé ses cotisations comme celles de milliers de travailleurs sans papiers. Alors un remboursement, pourquoi pas, mais ce sera remboursement contre remboursement !» La CPAM de Paris se défend : «On a droit à la Sécu si on est en règle. Dans le cas contraire, il existe l’aide médicale d’Etat, il suffit d’en faire la demande.» Mais elle concède, sans rire :

    «Ce ne serait pas illogique que l’assuré réclame le remboursement de ses cotisations.»

    Ce qui signifierait que les travailleurs sans papiers sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière pourraient réclamer le remboursement de leurs cotisations Sécu. Une paille."

    Décidément, de quoi être fier d'être français...:@
     
      Partager
  2. tetsuo

    tetsuo Membre actif


    910

    0

    79

    2 Août 2008
    France
    Re : La situation s'arrange en France

    la france 1 pays pourri soi-disant le pays des droit de l'homme
    (en fait "les droits de l'homme blanc et plein de fric")
     
  3. Durruti

    Durruti Membre du forum


    15

    0

    0

    14 Août 2008
    Re : La situation s'arrange en France

    C'est toujours pathétique de voir la machine bureaucratique s'empétrer dans sa propre connerie au point de se mettre en contradiction ave elle même...

    Putain mais qand est ce qu'ils comprenderont qu'il n' y a pas d'etrangers seulement des frontières?
     
  4. tite-efOryke

    tite-efOryke Membre du forum


    25

    0

    0

    16 Mars 2009
    Re : La situation s'arrange en France

    un truc qui n'est pas en raport avec les sans papier mais que avec la sécu mon père a choper un staphilocoque a la colone vertable et donc ne peu pas travailler continuellement ( ya des jour ou tou vas bien comme yen a ou il ne tien pas debout donc chaud pour trouver du boulot ) il a monter une " entreprise " d'informatique ( ou il est seulle a travailler ) la sécu lui demande 22 333 . 09 euro car il aurai fait tro de chifre d'afaire hors il na pas le droit de travailler si se n'est pas son entreprise et le chifre d'afaire et les bénéf ne son pas du tout le meme chose en 3 ans il a fait 5 000 euros de benef il n'y a ke de temp en temps avec le black que sa ramennait un peu d'argent sachant que la sécu lui donne 604 euro par mois il n'a pas le droit aux autre aider car il gagner un 4 euros de plus par moi ... donc la il est obliger de ferme son espece d'entreprise et la sécu veu lui enlever les 604 euros et il n'a pas le droit de travailler faute de son handicap bon apret je croi k'il on trouver une solution on j'ai aps tout comrpit mais chaud kand meme kand on regarde