Chargement...
Bienvenue sur Pirate Punk ! Pour participer à la communauté, il faut s'enregistrer ou se connecter.   Ⓐ//Ⓔ

Je ne suis pas Charlie

Discussion dans 'Débats - Politique, activisme et luttes sociales' créé par anarchOi, 15 Janvier 2016.

  1. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif


    7 451

    41

    1,032

    4 Avril 2008
    Canada
    Charlie Hebdo : une récente caricature jugée « répugnante » par Tima Kurdi

    [​IMG]

    Caricature controversée du dessinateur Riss de Charlie Hebdo. Photo : Charlie Hebdo

    La tante du petit Syrien retrouvé noyé sur une plage turque en septembre a qualifié l'une des dernières caricatures du journal satirique Charlie Hebdo de « répugnante ». Le dessin suggère que si le petit Alan avait grandi, il serait devenu un agresseur sexuel comme ceux de Cologne, en Allemagne, durant la nuit de la Saint-Sylvestre.

    « Je souhaite que les gens respectent la douleur de notre famille », commente Tima Kurdi, depuis son domicile de Port-Coquitlam en Colombie-Britannique. « C'est une perte énorme pour nous. Nous ne sommes plus les mêmes depuis cette tragédie. On essaie d'oublier et d'avancer, mais nous avons toujours aussi mal. »

    La famille Kurdi est devenue tristement célèbre lorsque la photo du corps sans vie du petit Alan a fait le tour du monde il y a quelques mois. L'enfant de trois ans est mort avec son frère de cinq ans, Ghalib, et leur mère, Rehanna, lors d'une traversée entre la Turquie et la Grèce. L'affaire a eu une résonnance particulière au pays lorsqu'il a été révélé que le père d'Alan, Abdullah, avait participé au voyage après que la demande de réfugié de son frère Mohammed eut été refusée par les autorités canadiennes.

    « C'est leur droit »

    Tima Kurdi estime que la caricature du dessinateur Riss est « injuste ». Elle fait référence à la vague d'agressions sexuelles survenues en Allemagne, et particulièrement à Cologne, la nuit du 31 décembre. Plus de 600 plaintes ont été déposées dont une grande partie concerne des réfugiés.

    « J'espère que [les dessinateurs de Charlie Hebdo] ne recommenceront pas, mais tout le monde a le droit d'avoir son opinion. Ils aiment exprimer leurs sentiments, ils l'ont déjà fait avant », ajoute-t-elle, conseillant tout simplement d'ignorer ce dessin.

    Or, sur la Toile, et particulièrement sur Twitter, beaucoup d'internautes sont outrés. Le mot dièse #JeNeSuisPasCharlie a notamment émergé rapidement et se propage depuis quelques heures.

    Ce n'est pas la première fois que Charlie Hebdo crée la polémique avec une référence à la famille Kurdi. L'année dernière, l'une des couvertures du journal signé Riss avait présenté la silhouette bien reconnaissable du petit Aylan, échoué sur la plage. Derrière lui, un panneau publicitaire McDonald's « Deux menus enfants pour le prix d'un » et une légende : « si près du but ».
     

  2. foxer

    foxer Membre actif


    1 022

    10

    4

    8 Octobre 2011
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Et ils seraient devenu quoi les gamins de patrick font a tripoté s'ils n'avaient pas été en centre de vacance?

    que charlie et son paternalisme racisé sous couvert d'humour et de "liberté d'expression" aille se faire foutre!!!!
     
  3. julejim

    julejim Membre actif


    405

    3

    18

    19 Août 2008
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Je ne suis pas un grand défenseur de Charlie devant l'Eternel :D mais avant de leur cracher à la gueule et de les traiter d'ordures racistes ne serait-il pas bon de réfléchir trente secondes au sens de ce qui est dessiné (par delà ce qu'on pense de Charlie) ?

    Qu'est ce qui suscite une telle émotion dans ce dessin ?

    La lecture qui en est faite pas le dessin.

    Riss désamorce en faisant ça: on a le droit (le devoir ?) de rire de ces trucs qui sont pour nous complètement incompréhensibles. Laisser un gamin mourir sur une plage, peloter et violer des femmes de façon organisée et systématique, c'est incompréhensible, ça dépasse l'entendement. Pour commencer à y réfléchir il faut être capable de le mettre à distance. Et l'émotion avec.

    Si on se laisse porter à résister contre notre propre intelligence, le débat, la discussion , l'échange ne deviennent plus possible et on laisse aux sales types de cette planète (passeur, flic, violeur,...) le champ libre en mettant sous le tapis tout ce qui nous dérange. Pis c'est bien en faisant ça on a toujours raison...

    Pourquoi si peu de réaction des milieux féministes aux agressions de Cologne et d'ailleurs ? Parce que ça ne va pas dans le sens que la plupart aurait aimé (à savoir un rassemblement de mysogine sans autre lien que celui-là).

    En faisant un dessin dégueulasse et bête & méchant, Riss renvoie chacun à ses propres fantasmes. Et il désacralise complètement la figure de l'innocence mortifiée.Alors oui c'est remuant, on sait pas vraiment si c'est encore drôle mais le fait est qu'il s'agit d'une CARICATURE, du grossissement fois cent d'un fantasme que les européens ont en tête. Mais que personne n'exprimera jamais ouvertement, c'est tout juste larvé. Mais ça finit par se voir dans les urnes et dans la rue.

    Ce que dit Riss quand on lit: "On a bien fait de le laisser crever ce petit gamin il serait devenu un violeur"... Qui manque à ce point de distance pour imaginer que le dessinateur le pense ? Il vous renvoie en pleine mouille le petit Adolf qui se tapit en chaque européen inquiet. Si on reprend ce dessin à l'envers maintenant, la question pourrait être "mais pensez vous vraiment que laisser crever ce gamin va vous protéger des fous furieux ? Pensez vous vraiment que tous les migrants sont de même nature ? Voulez vous vraiment laisser ces fous furieux représenter dans l'imaginaire collectif ce que sont les migrants ?"

    On peut aussi parler du machisme exacerbé de ce dessinateur qui dessine une femme essayant d'échapper à une agression le sourire aux lèvres. Ce serait un peu être Asperger. C'est passer complètement à côté de ce qui est dit, montré, pensé.

    C'est dommage mais ça n'a aucune gravité. On a le droit de n'avoir aucune distance, ni aucun humour.

    Mais parler de racisme (de paternalisme ? C'est vrai que défendre ces pauvres immigrés qui savent pas le faire eux-mêmes c'est une belle preuve de confiance en l'autonomie des peuples...)concernant cette image, c'est faire preuve d'un premier degré que je ne m'attendais pas à trouver ici.

    Pour ce qui est de Patrick Font ça date un peu comme référence d'une part et d'autre part je ne vois pas le rapport. Font c'est dans la réalité, c'est vrai. Et tenir pour responsable ses amis et connaissances pour ce qu'il est, c'est faire exactement ce que tu reproches (à tort à mon avis) à ce dessin: une assimilation complètement idiote. Non Aylan n'est pas responsable des tripotages de certains de ses congénères, non Riss n'est pas responsable des tripotages d'un ancienne connaissance.

    Un dessin n'a pas à l'être et je suis bien content que malgré la pression les dessinateurs que j'apprécie dans Charlie ne désarme pas, ne deviennent pas des béni oui-oui et ne prennent toujours pas leurs lecteurs pour des cons.

    Si tu veux lire "les migrants sont maltraités, c'est moche" t'as toute une presse militante qui le fait. Ça fait plaisir mais ça fait pas trop travailler le bulbe. Ce genre de dessin oblige à l'activer un peu.

    Enfin qui parle encore de ce gamin à part Charlie ? Quel journaliste a vécu ce "symbole" de façon si intime que bien longtemps après ça continue de le travailler ?

    Voir la vie, les rapports entre les gens, la politique avec toujours un pas de côté, voilà la raison pour laquelle je pense que les anarchistes sont essentiels et finiront par triompher. Voilà aussi pourquoi j'ai de plus en plus de mal avec les militants "orthodoxes" et "by the book".

    PS: et le titre clin d'oeil de ce topic sera certainement très apprécié...
     
  4. AnarchX

    AnarchX/// RASH /// Membre actif


    4 322

    17

    553

    3 Avril 2009
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Ouais ça pourrait être ça, seulement pour véhiculer un tel message il faudrait du talent.

    Charlie Hebdo n'est plus ce que ça a pu être y a 20 ou 30ans, ça me choque vraiment de voir des "libertaires" continuer à les défendre.
     
  5. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif


    7 451

    41

    1,032

    4 Avril 2008
    Canada
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Wow, il faut vraiment pousser la réflexion pour voir un tel message derrière une caricature aussi dégueulasse que même la famille de la victime a dénoncée. Tu crois que la majorité des personnes qui verront ce dessin vont penser la même chose que toi ? Ça ne fait que servir la machine de propagande d'extrême-droite, c'est exactement le message qu'ils font passer depuis des mois, à savoir que les réfugiés syriens deviendront des violeurs ou des terroristes. Personne ne poussera la réflexion plus loin. Et à partir du moment où la famille de la victime se sent salie, la limite est dépassée. C'est un peu comme le sexisme et les agressions sexuelles, la limite se situe là où les victimes l'imposent et ce sont les personnes les mieux placés pour savoir si les attaquants ont dépassés les bornes.

    Y'a une limite à jouer l'avocat du diable, le rôle de Charlie Hebdo c'est de vendre des revues et de surfer sur la vague de l'opportunisme et de ce qui est présentement à la mode. Si ils voulaient faire passer le message que tu dis (pis encore là, ça ne reste que des spéculations), il y avait des millions d'autres moyens de le faire de façon plus explicite. En attendant, ça ne fait que servir le discours anti-immigrationniste.

    Si le titre du topic te choque plus que la caricature elle même je crois qu'il y a un gros problème. Et même sans ça, je mouvement "Je suis Charlie" est à vomir depuis le début, une belle connerie au nom de l'Unité Nationale, depuis quand les anar s'en ravivent ?

    https://www.youtube.com/watch?v=M2jBnKDlq0I

    Pour ce qui concerne les milieux féministes, je crois qu'ils ont très bien la capacité de critiquer toutes les agressions sexuelles même quand "ça ne va pas dans le sens souhaité" et ils l'ont très bien démontré à plusieurs reprises. Je sais pas comment c'est en France, mais au Québec presqu'à chaque mois il y a des dénonciations d'agressions par des militants de gauche voir des personnes qui se revendiquent anar. Personne n'est épargné et c'est très bien comme ça car les agresseurs sont exclus des luttes et un processus de justice transformatrice s'enclenche. Dans le cas des agresseurs de Cologne, je crois qu'il y a déjà abondement de dénonciations à gauche comme à droite (et quasi unanimité sur le sujet) sans que les féministes doivent se sentir forcée de rendre des comptes sur le sujet. Faut pas tomber dans le discours "mais c'est ton camp, t'es forcé de dénoncer" sinon c'est comme ceux qui forcent tous les musulmans à devoir condamner dès qu'il y a le moindre terroriste musulman quelque part dans le monde. Tout comme on ne va pas forcer les pro-réfugiés à devoir s'expliquer chaque fois qu'il y a un attentat terroriste quelque part, c'est la même chose pour les violeurs réfugiés.
     
    Dernière édition par un modérateur: 19 Janvier 2016
  6. julejim

    julejim Membre actif


    405

    3

    18

    19 Août 2008
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Je suis d'accord avec l'essentiel de tes propos.

    Si le "je suis Charlie" est à gerber, le "je ne suis pas blabla" l'est au moins tout autant, c'est tout ce que je signifiais.

    Pour la question de la victime qui fixe le seuil de tolérance, ça rendrait tout travail historique impossible, je ne trouve pas ça souhaitable.

    Le Charlie d'aujourd'hui je ne le lis que de très loin et je suis atterré des comportements de certains dans cette rédaction c'est une chose. Mais Riss fait honnêtement son boulot honnête. Et ne jetant pas le bébé avec l'eau du bain, il y avait dans ce journal beaucoup de talent. Mettre à distance, rire pour casser un peu la fausse morale, tout ça ... C'est quoi qui est choquant qu'un gamin meurt et qu'on prenne les femmes pour de la viande ou qu'un type fasse un dessin ?

    Quand ils faisaient la une avec une petite fille en pleur tenant sa poupée avec le titre "Violées: toutes des salopes !" , la presse militante était effarée, l'opinion publique outrée. C'est quoi qui était choquant, le dessin ou le fait qu'on considère le viol comme un délit, dont la victime n'est jamais tout à fait innocente ?

    Pour le reste je ne suis pas dans les petits papiers de ce journal. Je ne suis pas un "défenseur" mais certains dessinateur continue à jouer la sape du bon goût et je pense très sincèrement qu'un gars comme Riss oeuvre bien plus pour la liberté que par appât du gain. Il n'est pas exclu que je me trompe.

    Quand Cavanna et Cabu ont bercé ton enfance, il y a des choses que tu ne peux pas renier. Les Moebius, les Tignous, les Reiser, les Charb, les Fred tous ces mecs un peu barrés, avec des idées parfois tordues, parfois géniales étaient l'air de rien une vraie force de frappe contre les curetons de toutes obédiences et contre la connerie en générale. Quand on tape fort des fois ça va un peu loin. C'est pas la pravda/minute/rivarol...

    Et pour finir en France les événements de Cologne ne m'ont pas semblé soulever les rangs. Les orgas allemandes sont bien plus présentes.

    PS: j'avais pas regardé la vidéo. C'est très sympa, et je pense que Riss "s'en pose" aussi ...
     
  7. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif


    7 451

    41

    1,032

    4 Avril 2008
    Canada
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Pour la petite histoire du vidéo: Mononc Serge est un artiste très connu au Québec qui fait un peu dans l'humour "à la charlie Hebdo". Il y a un certain temps, il avait fait des chansons pour se moquer de l'État Islamiste et il était instantanément devenu adoré par l'extrême-droite qui a tout récupéré pour alimenter leur machine de propagande. Il aurait bien pu surfer sur la vague et continuer dans la même direction (de toute façon il ne faisait pas vraiment d'amalgames, c'est plutôt les fachos qui déformaient tout) puis quelques semaines plus tard il sort ce vidéo pour corriger le tir. Un des meilleurs travail d'introspection et de remise en question que j'ai vu, un bel exemple à suivre ! Sa situation est très semblable à celle de Charlie Hebdo avec "leurs nouveaux amis qu'ils n'ont pas cherchés" donc je trouvais que c'était pertinent comme auto-critique.


    Pour Charlie Hebdo, tu connais mieux les dessinateurs et la revue que moi. Je suis peut-être dans l'erreur et je connais pas grand chose des artistes derrière la revue donc je ne devrais pas spéculer sur leurs intentions. Comme la plupart des gens, je juge sur le coup des émotions en voyant des dessins très très choquants, le genre de truc que je vois 99% du temps chez l'extrême-droite donc difficile de ne pas faire de jugement hâtif quand on voit un dessin comme ça dans le contexte qu'on connait actuellement (crise des réfugiés, montée de l'extrême-droite, islamophobie partout, etc). Quand tu combat les idées amalgammeuses anti-réfugiés sur une base quotidienne, c'est chiant de voir un journal prétendument anti-raciste venir en rajouter une couche quand il y a un réel danger de montée de l'islamophobie.

    J'avais que très peu entendu parler de Charlie Hebdo avant les attentats et je ne connais rien des dessinateurs en question. Je ne suis surement pas le seul dans cette situation, surtout en dehors de la France et quand on a si peu d'information on juge tout au premier degré et on ne pousse pas la réflexion plus loin, d'autant plus que les dessins ne sont pas accompagnés de textes explicatifs ce qui élimine presque toute possibilité de faire passer un message clair.

    Tout ce que je sais de Charlie Hebdo c'est qu'avant ils étaient très proche des idées libertaires mais semblent avoir été victime de leurs succès et ce n'est plus ce que c'était avant. Surfer sur des vagues de populisme c'est une pente glissante et je crois qu'ils ont franchi la limite plusieurs fois sans rectifier le tir. D'autant plus qu'ils sont vénérés par des tas de gens depuis les attentats avec les "je suis Charlie" qui leur expriment leur soutien inconditionnel ainsi que toute la classe politique qui se range derrière eux, ils devraient faire doublement plus attention aux idées qu'ils expriment parce que la plupart des gens prendront tout au premier degré pour "soutenir les combattants de la liberté face à la menace terroriste bla bla". Parce que dans les temps de la sacro sainte Unité Nationale, tout doit être blanc ou noir dans la tête des citoyens lambda.

    T'as raison, le titre du topic est très simpliste, probablement du même niveau que les "je suis Charlie" mais quand je vois des dessins comme ça je ne peux que vouloir me distancer du mouvement "je suis Charlie" qui est pourtant soutenu par plusieurs militants de notre milieu. Je me disais que ça pourrait en faire réfléchir certains.
     
  8. foxer

    foxer Membre actif


    1 022

    10

    4

    8 Octobre 2011
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Alors pour la faire courte à la base y avait un journal qui se nommait Hara-Kiri et qui clairement faisait dans l'humour gras, dans le "on y va à fond" et dans le "on se fout de tout". Si tu regarde le machin avec un regard actuel c'est pas super top mais dans l'époque ou c'était fait c'était juste super gonflé et hyper novateur. Parce que c'était la france sous de gaulle avec tous les médias tenus par l'état, une société hyper moralisatrice etc. Donc balancer du caca à la gueule du système qui était en place ouais ça avait attiré pas mal de libertaires.
    Pi en 1970 suite à la mort de de gaulle Hara Kiri fait une couverture qui fait scandale et donc se fait interdire.
    Direct l'équipe fonde un nouveau journal: Charlie Hebdo (le nom du journal est d'ailleurs un foutage de gueule par rapport à de gaulle).
    Le journal va exister de 1970 à 1982 (et encore en 82 seul un exemplaire sort). Le succès s'estompe au fil du temps avec l'avancé des moeurs... ce qui était hyper novateur dans les 60's ne l'est plus à la fin des 70's et surtout au début des 80's, les gens veulent autre chose, bref le journal s'arrète.
    en 1992 il est relancé mais avec une nouvelle équipe (même si on compte dedans quelques membres fondateurs d'hara kiri et du premier charlie) et SURTOUT avec une ligne éditoriale complètement différente.
    Fini l'humour trash et prout caca, le journal devient clairement politique... mais une politique plutôt de gauche bon teint naviguant entre la gauche du ps et les écolos...
    Donc là quand on parle de Charlie on fait référence à celui depuis 92.
    A savoir un journal politique qui se veut défenseur de la liberté d'expression certes mais aussi dans un concept de "vive la république".
    Autant dire qu'on est à des années lumières d'une provocation coup de pied au cul et encore plus loin d'idées libertaires.

    Maintenant sur le dessin de Riss bah oui comme tu le signale, depuis les attentats charlie est devenu une sorte d'étendard et donc est lu par gavé de monde...et par des gens qui vont être super premier degré.
    Mais bon comment le lecteur voit un dessin c'est pas le problème du dessinateur.
    Moi ce qui me pose problème là dedans c'est que riss entend qu'un migrant va forcément finir en allemagne et va forcément commettre des actes de délinquance.
    QUE C'EST DROLE!!!!!
    Mais c'est hyper fun de dire qu'à cologne les mecs étaient tous des migrants et ont commit des viols...bah parce que c'est des étrangers....on se poile dis donc, n'en jette plus riss là je vais me pisser dessus si tu continue.
    Et puis alors y'a eu personne pour se dire en comité de rédaction "euh riss ton dessin là il est un chouille limite quand même"... bah non tu pense, maintenant on peut plus le dire hein sinon c'est atteinte à la sacro sainte liberté de charlie.
    Mais sérieuxje voit vraiment pas ou est le problème de dire qu'un dessin propage un message de merde quand c'est le cas?
    Parce que ce dessin est fait pas un mec qui a fait des dessins de bonne qualité avant? parce que c'est publié dans un journal que faut pas toucher?
    Bah non désolé mais quand c'est moisit je le dit!!!!!
     
  9. Sid38

    Sid38Avec des si, on scierait. Membre actif


    255

    10

    0

    1 Décembre 2013
    France
  10. stout

    stout Nouveau membre


    9

    0

    3

    26 Janvier 2014
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Et si ce dessin était paru dans un journal de droite? Aurait-on trouver ça drôle et légitime?
    Quand j'imagine Riss se marrer en déssinant le petit noyé, je trouve ça lamentable.
    Alors non, je ne pense pas que la majorité des lecteurs est assez con pour prendre ça au premier degré, mais l'attitude "oh! ils ont osé, excellent!" est tout aussi dégueulasse que celle du gars qui acquièsse bêtement.
    Aucunement intelligent.
    Totalement écoeurant.
     
  11. MihOï

    MihOï Membre actif


    155

    0

    0

    29 Février 2012
    France
  12. Klik

    Klik Membre du forum


    31

    0

    0

    29 Décembre 2015
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Perso, je ne sait pas trop quoi en penser .... A première vu, c'est pas cool, car, dire qu'un gosse qui est mort noyé serait devenu violeur, juste parce que c'est un immigré, c'est débile . Maintenant, plus haut, j'ai vu un commentaire d'une personne qui avait une vue totalement différente des autres, ce qui m'as quand même fait douter ... Peut être que c'étais pas intentionnel, mais ce dessin est de mauvais gout
     
  13. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif


    7 451

    41

    1,032

    4 Avril 2008
    Canada
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Agressions de Cologne: non, les migrants ne sont pas les principaux auteurs

    http://www.lexpress.fr/actualite/so...-sont-pas-les-principaux-auteurs_1763004.html
     
  14. PapaSchultz

    PapaSchultzSeins Paire Membre actif


    2 594

    4

    101

    7 Décembre 2009
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    perso ce genre d'article m'énerve, qu'est ce qu'on en a a branler que ça soit des migrant ou pas? Ah pour faire tomber un des arguments des fafs ? (complétement pertinent et innombrables aux passages).

    Migrant ou pas migrant, ayant vécu la guerre ou pas, européens de souche... la seule choses que je vois c'est une bande de gros porc. alors essayer de minimiser (je parle en générale ) ce genre d'acte je trouve ça arriéré et signe d'un manque de courage intellectuel.
     
  15. foxer

    foxer Membre actif


    1 022

    10

    4

    8 Octobre 2011
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    A la louche 1000 plaintes et 58 arrestations....
    y'a que moi qui trouve ça concept que la majeure partie des personnes arrétées soient des "non blancs"?
    Visiblement la police est plus prompt à toper certains que d'autres.
    t'es une grosse merde qui se comporte comme une grosse merde, un conseil soit blanc t'as quand même moins de risques de poursuites après.
     
  16. anarchOi

    anarchOi Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif


    7 451

    41

    1,032

    4 Avril 2008
    Canada
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Et celle là, vous l'expliquez comment ?

    Pour représenter les attentats de Bruxelles, Charlie Hebdo a dessiné le chanteur Stromae qui, entouré de membres humains déchiquetés, demande « Papa où t'es? » sur fond du drapeau belge.

    Les membres humains sont accompagnés des inscriptions « ici », « là » et « et là aussi ».

    [​IMG]

    Cette caricature de l'édition du 30 mars du journal satirique, signée Riss, a choqué des membres de la famille du chanteur belge, qui se sont confiés au journal belge Het Nieuwsblad.

    Le malaise est profond, car le père de Stromae a perdu la vie en 1994 lors du génocide rwandais et son corps a été découpé en morceaux, comme le rapporte sa famille.

    L'entourage de l'artiste se demande donc si Charlie Hebdo était au fait de cette histoire familiale, puisque la une semble établir un parallèle entre les deux événements.

    La réponse des Belges

    En réaction, les Belges ont repris à leur manière la une de Charlie Hebdo sur les réseaux sociaux en s'inspirant du jeu dans lequel on doit retrouver le personnage de Charlie dans une image.

    [​IMG]

    Avec en toile de fond les couleurs du drapeau français, Charlie, qui laisse couler une larme, demande « Où est Charlie? ». Lui aussi est entouré de membres déchiquetés et des mêmes mentions qui figurent sur le dessin de Riss.

    Cette réponse fait référence aux attentats de Paris du 7 janvier 2015.
     
  17. Punkapizza

    PunkapizzaAmateur de bruit Membre actif


    141

    0

    15

    6 Octobre 2013
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Un pote m'avait parlé de cette caricature mais je ne l'avais pas encore vue jusque là, mais en effet ça devient vraiment ridicule, et il n'y a aucun message d'aucune sorte à faire passer par cette couverture. Si ils étaient au courant de l'histoire familiale c'est encore pire. Je n'ai pas de sympathie particulière envers Stromae, mais envers Riss non plus, ça c'est sûr...
     
  18. Juj

    Juj Membre actif


    212

    6

    4

    12 Février 2015
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Je plaide coupable, j'ai ri bêtement devant cette couverture de charlie hebdo qui, pour le coup, ressemble beaucoup aux VIEILLES couvertures du magazine qui étaient bien trash, violentes et gratuites.
    je ne participerais pas au débat, je n'ai jamais acheté charlie hebdo et je ne l'acheterais jamais mais j'aime beaucoup quand c'est bete, mechant et gratuit!

    J'ai trouvé celle-ci également tres drole :

    [​IMG]
     
  19. foxer

    foxer Membre actif


    1 022

    10

    4

    8 Octobre 2011
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Pareil que Juj sur le coup... je pense que riss a fait un dessin en mode "charlie hebdo période originelle" à savoir du "bête et méchant".
    M'est avis que c'est juste un jeux de mot pourris sur le titre de la chanson d'un belge et rien d'autre (ce serait étonnant que riss soit calé à fond sur la vie de stromae).
    Après, mais là c'est personnel, c'est que je trouve que c'est aussi plus dans le "on essaye de faire du charlie provo gras on se fout de tout" pour coller à une éspèce de vieille légende de ce qu'étais ce journal plutôt qu'un truc vraiment "gratuit parce que nous ça nous fait marrer".
     
  20. Spasme

    Spasme Membre actif


    128

    0

    0

    26 Juillet 2013
    France
    Re : Je ne suis pas Charlie

    Quasiment n'importe qui ayant vu Stromae passer à la télé par hasard sait qu'il a perdu de la famille dans le génocide du Rwanda. Encore une fois Charlie s'enfonce... Cavana et Choron étaient des prolos qui avait tout les deux connus la guerre (voir Les Ritals et Les Russkofs pour Cavanna et Choron Dernière). À mon avis quand ils faisaient du trash ils savaient un peu mieux que ceux d'aujourd'hui où ils mettaient les pieds. Et de toute façon avant même le Charlie époque Val, la qualité avait commencé à baisser après l'élection de Mitterand (il suffit de regarder les nombreux ouvrages de "best of" sortis), le capitalisme ayant cette faculté remarquable d'absorber ce qui le subverti, encore plus quand la gauche est au pouvoir.
    Aujourd'hui c'est juste des soc-dem qui se découvrent un fond merdeux de racisme innassumé.
     
Chargement...
Discussions similaires - suis pas CharlieForumDate
Qui suis je? (Non, je suis pas une banane)Présentations des nouveaux membres7 Décembre 2019
j'me suis pas fait une crête...Présentations des nouveaux membres19 Novembre 2015
toxic waste - 1998 - je ne suis pas un numéro, je suis un mouton [PP]MUSIQUE PUNK / OI! / SKA FRANCOPHONE20 Août 2013
Devilskins - Radio Zombie Rock - 2003 (Italie/Suisse (je sais pas)) - Streetpunk/Oi!MUSIQUE INTERNATIONALE9 Juillet 2012
Oi ! Nan je suis pas un pirate !Présentations des nouveaux membres23 Octobre 2010